La victoire en Argentine confirme le potentiel de l’équipe

Tom Chilton a imposé la Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing à Rio Hondo. (photo DPPI)

Tom Chilton a imposé la Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing à Rio Hondo. (photo DPPI)

Le Sébastien Loeb Racing débutait le week-end dernier en Argentine la série de déplacements outre-mer qui marqueront la fin de saison du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Cette escale sur l’Autódromo Termas de Río Hondo fut une véritable consécration pour la formation de Sébastien Loeb et Dominique Heintz qui, dans la foulée du titre WTCC Teams Trophy, a enregistré là-bas sa deuxième victoire au classement général. L’œuvre de Tom Chilton, qui a pris sa revanche sur le précédent meeting à Vila Real, remportant par la même occasion le WTCC Trophy dans lequel son équipier Mehdi Bennani s’invitait sur la troisième marche du podium. Une performance que le Marocain allait répéter en seconde manche, les deux hommes caracolant plus que jamais aux deux premières places du tableau réservé aux pilotes et teams indépendants.

Tom Chilton heureux de renouer avec le succès après trois ans. (photo t'Serstevens)

Tom Chilton heureux de renouer avec le succès après trois ans. (photo t’Serstevens)

« En m’élançant depuis la première ligne, mon objectif consistait à remporter la Course d’ouverture. Je n’attendais rien d’autre, » se réjouit Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3), qui n’avait plus goûté à la victoire depuis trois ans. « La clé de ce succès, ce fut à l’extinction des feux. J’ai pris un excellent départ et j’ai pu rapidement me mettre dans une situation idéale. J’ai tout de même ressenti de grosses vibrations dans la direction à partir de la mi-course, mais jusqu’à la fin, j’entendais par radio: « Ils ne sont pas loin derrière! Attaque! Attaque! » Le Sébastien Loeb Racing a fait un super travail pour me permettre de jouer devant et je ne pouvais pas laisser échapper cette victoire. Je suis vraiment très heureux de l’emporter devant les meilleurs pilotes et équipes de ce fantastique championnat. C’est très gratifiant. Je poursuis ma série de podiums au général, je progresse d’une place au championnat et je reprends des points à Mehdi en WTCC Trophy. Le bilan de ce meeting ne peut donc être plus positif! »

Le Sébastien Loeb Racing a en tout cas montré qu’il est prêt à assurer la relève de Citroën en WTCC les prochaines années, quand le double chevron se reconcentrera sur le WRC.