Après une manche en Slovaquie difficile, Lynk&Co a magistralement rectifié le tir à Zandvoort avec une double victoire de Thed Björk.

Course 1: Thed Björk met le bleu

Avec trois Lynk&Co aux trois premières places, la victoire ne pouvait échapper à une berline chinoise. Ce fut chose faite avec le triomphe de Thed Björk devant Yvan Muller. Le tiercé est complété par Mikel Azcona (Cupra PWR), révélation de ce début de saison. Côté belge, après une 12ème place sur la grille, Fred Vervisch (Audi Comtoyou) termine 9ème, deux échelons devant Jean-Karl Vernay (Audi WRT).

Course 2: Guerrieri résiste à l’offensive VW

Les Honda Civic sont discrètes aux Pays-Bas mais Esteban Guerrieri a parfaitement profité du Top 10 inversé pour la Course 2 pour s’imposer. L’Argentin a tenu la dragée haute aux Volkswagen Golf GTI Sébastien Loeb Racing de Benjamin Leuchter et Johan Kristoffersson. Bérézina pour Fred Vervisch, seulement 21ème. Aurélien Panis est le meilleur représentant du Comtoyou Racing, 14ème sur sa Cupra. Top 15 pour Jean-Karl Vernay.

Course 3: les consignes d’équipe gâchent tout

Le 3ème acte a été marqué par l’emmêlement des pinceaux du Cyan Racing. Le team suédois ordonnait par accident à Thed Björk de céder sa place de leader à Yann Ehrlacher… avant que l’inverse ne soit ordonné ! Résultat, un podium rempli de malaise avec Björk et Ehrlacher faisant la gueule. Pas sûr que cela fasse une bonne pub pour Lynk&Co. 3ème place pour Norbert Michelisz (Hyundai BRC). La meilleure perf’ pour un team belge était à mettre à l’actif de Comtoyou avec la Cupra de Panis au 13ème rang, trois places devant l’Audi de Vervisch.

Prochain round au Nürburgring dans un mois…