Avec seulement 16 voitures engagées à l’année dans la catégorie TC-1, on ne se bousculera pas sur les grilles de départ du WTCC cette année. La compétition pourrait néanmoins être animée entre les Honda Civic (confiées principalement à Tiago Monteiro et Norbert Michelicz) et Lada Vesta officielles, les Citroën C-Elysée ex-usine dorénavant alignées par le Sébastien Loeb Racing (notamment pour Mehdi Bennani et Tom Chilton, les deux premiers du WTCC Trophy 2016), la Chevrolet Cruze de Tom Coronel et les Volvo S60 Polestar, voiture sur laquelle le quadruple champion WTCC Yvan Muller, notamment, a jeté son dévolu.

Yvan Muller tentera de décrocher un 4ème titre en WTCC avec une Volvo S60 Polestar.

A priori plus ouvert que les années précédentes, le WTCC 2017 intéresse par ailleurs de nouveaux teams et de jeunes pilotes. RC Motorsport, une nouvelle équipe basée à Magny-Cours, alignera ainsi deux Lada Vesta, dont une pour le jeune Yann Ehrlacher. Ce garçon de 20 ans vous est sans doute inconnu, même s’il s’est mis en évidence l’an dernier en Mitjet Cup en France et avec une victoire de catégorie en ELMS. Pourtant, l’Alsacien a de qui tenir puisqu’il est le neveu d’Yvan Muller et le fils de Cathy Muller, qui tenait joliment son rôle en monoplace dans les années 80.

Ehrlacher portera le N° 68, celui-là même utilisé par Yvan Muller ces deux dernières années en WTCC. S’en montrera-t-il digne?