Première édition d’une nouvelle grande fête du sport automobile historique

Dans quelques heures, on frappera les trois coups… L’Ypres Rally Regularity vivra sa première édition ce week-end, de vendredi en fin d’après-midi jusqu’à dimanche vers 14h. Comme dans les grandes années des 24H d’Ypres. Et cette nouvelle épreuve de régularité enregistre d’emblée un très beau succès de participation. 157 engagements ont été rentrés si l’on tient compte du peloton qui ne participera qu’à la balade Targa Florio Grand Prix du dimanche 2 décembre. Mais surtout, 78 équipages sont attendus au départ de la Grand’Place d’Ypres pour l’épreuve-phare de régularité.

Le parc fermé reprend place sur la Sint-Marteensplein, comme dans les années 80.

« Un chiffre qui dépasse de loin nos attentes, » déclare Bjorn Vanoverschelde, secrétaire général du Ypres Rally Regularity. « Nous avons jeté un coup d’œil sur la liste de départ des premières Legend Boucles de Spa et nous sommes fiers de faire mieux d’emblée. Mais soyons clairs, mis à part le fait que les deux épreuves ont un caractère 100% historique, l’intention n’est nullement de se « marcher sur les pieds ». Alors que le premier rendez-vous de la saison, les ‘Legend Boucles’, prévoit des épreuves spéciales fermées à la circulation, à Ypres, nous préférons rester fidèles au concept de parcours secret et d’étapes de régularité sur la voie publique, comme cela se pratiquait à l’origine de notre épreuve. »

En dirigeant la comparaison vers une épreuve de style plus proche, on peut aussi dire qu’à ses débuts, le Tour de Belgique n’a rassemblé qu’une bonne cinquantaine de participants. Et qu’il n’a ensuite jamais dépassé que de peu les 80 engagés.

Rallymen contre spécialistes

Secondé ici par Yves Noelanders, Yves Deflandre sera un des grands favoris de l’épreuve.

Quoi qu’il en soit, la lutte s’annonce particulièrement ouverte dans ce Ypres Rally Regularity puisqu’on recense facilement une vingtaine de vainqueurs potentiels. Suite au désintérêt de certains ténors flamands comme Ruben Maes, et au désistement dans les dernières semaines d’autres références qui figuraient parmi les premiers inscrits comme Michel Decremer, Dirk Van Rompuy, Glenn Janssens et Carlo Mylle, les francophones sont majoritaires parmi les favoris. Serge Adriaens-Freddy Moors (Volvo PV544), Etienne Baugnée-Jean Marc Piret (idem), Yves Deflandre-Yves Noelanders (idem), Johnny Delhez-Eddy Gully (Ford Escort Mk1), Jean-François Delincé-Claude Ninane (idem), Jacques Evrard-Christian Bernard (Porsche 911), Bernard Jacquet-Benoît Remion (Toyota Celica GT), Eric Piraux-Catherine Monard (Renault 5 Alpine) et Daniel Reuter-Robert Vandevorst (VW Porsche 914/6), voire Alain Collée-Didrik Mortier (Alfa GT Junior), Thierry et Michaël Demortier (Saab 99 Turbo), Florent Hontoir-Alexandre Peeters (Alpine A110), Arnaud Vander Zypen-Yves Lambert (Alfa Giulia) et quelques autres rêvent tous d’inaugurer le palmarès de cette future prestigieuse épreuve, puisqu’elle fera déjà l’objet d’une évaluation FIA.

Mark Appleton, qui secondera son frère Dirk sur une Mini Cooper, a remporté récemment le RAC Rally Regularity.

Face à eux, deux des principaux néerlandophones font confiance à un copilote francophone: Dominique Holvoet (Toyota Celica GT) à Yannick Albert et Eric Van Peer (BMW 2002 tii) à Eric Chapa. Ajoutez-y Kurt Deklerck-Aswin Pyck (Porsche 914/6), Jean-Jacques Martens-Pierre Dupont (Volvo PV444), Nick Pappijn-Alexis D’Hoore (Porsche 911), voire Serge Daels-Geert Verdonckt (Mini), Helmut Debuck-Pieter Vyncke (BMW 323i), Stefan Van Vooren-Filip Deplancke (Porsche 911R) et Mario Varrewaere-Bjorn Clauw (Audi Coupé Quattro) et il devient déjà très difficile de faire un pronostic.

Pourtant, même si les étrangers ne seront pas très nombreux au départ, plusieurs d’entre eux peuvent aussi jouer un rôle en vue. On pense notamment aux Britanniques Dirk et Mark Appleton (Mini Cooper S) et Marc et Susan Godfrey (MG B), aux Allemands Wolfgang Heinz-Marc Stoll (Ford Escort RS2000), mais aussi et surtout aux Français Christophe Berteloot-Frédéric Chancel (Porsche 911) et Guy Langlaert-Vincent Legenne (Peugeot 104 ZS).

Jochen Claerhout aura l’honneur d’ouvrir la route le premier soir sur sa superbe Lancia Stratos.

Reste ensuite à voir si les rallymen (de vitesse) pourront s’adapter au jeu de la régularité. On se réjouit en tout cas d’admirer les belles montures alignées par Jochen Claerhout-Anton Dupan (Lancia Stratos), Tim Van Parijs-Paul Alleene (Porsche 356), Kurt Heyndrickx-Piero Vandeputte (Porsche 911 Targa), Johan Gitsels (vainqueur du Rallye d’Ypres en 2014, 2015 et 2016 aux côtés de Freddy Loix)- Walter Op ‘t Roodt (Porsche 911 SC) et même Guino Kenis, qui sera secondé par Georges Van Oosten (3e du Rallye d’Ypres en 1979 avec Gustavson et en 1994 aux côtés de Ramon Ferreyros) et étrennera une BMW 325i, et Theo (ancien équipier de Guy Colsoul et Marc Timmers, entre autres) et Tim Ulens sur une VW Golf 1 GTI.

Notons pour être complets qu’un équipage féminin sera de la partie: Patricia Van Roosbroeck et Ingrid Peeters, sur une impressionnante Austin Healey 3000. Et une autre Dame sera au départ au volant: Stephane Heymans sur une moins originale Porsche Targa.

Avouez que l’affiche vaut le détour, d’autant plus que l’accès à ce genre d’épreuve est gratuit. Nul doute que ce plateau augure d’une grande fête du sport automobile historique dans un environnement et une atmosphère propices au rallye!

Qui inscrira pour la première fois son nom au palmarès du Ypres Rally Regularity? Réponse ce dimanche 2 décembre vers 14 heures au pied des Halles aux Chats. (Bernard Verstraete)

Les organisateurs veulent recréer l’ambiance d’antan.

Timing Ypres Rally Regularity

Vendredi 30 novembre
10h00-14h00 Contrôle administratif
11h00-16h00 Contrôle technique – Garage Vereenooghe
11h00-15h00 Shakedown
11h30-16h30 Mise en place des voitures dans le parc de départ
18h30 Départ 1ère Section (170 km dont 60 en RT)
18h45 Secteur rapide à Boezinge
19h25 RT Reninge
19h43 RT Fintele
20h03 RT Hazewind
20h25 RT Alveringem
21h15 Service Boezinge (15′)
21h42 RT Sint-Juliaan
22h07 RT Dikkebus
22h29 RT Brandhoek
22h47 RT Zoetendaal
23h00 Service Ypres (45′)

Samedi 1er décembre
7h30 Start Section 2 (203 km dont 56 en RT)
8h30 Tournai Podium Garage Cantraine, Rue de la Grande Couture 1
8h35 RT Tournai Ouest
8h53 RT Willemeau
9h19 RT Baugnies
9h37 RT Ramegnies
9h59 RT Huissignies
10h47 RT Chaussée Notre-Dame
11h05 Service Braine-le-Comte (15′)
11h23 RT Steenkerque
12h20 Chièvres Regroup 1 + Lunch – Moulin de la Hunelle, Rue d’Ath 90
13h30 Start Section 3 (111 km dont 27 en RT)
13h53 RT Villers-St-Amand
14h19 RT Thieulain
14h57 RT Sint-Denijs
16h00 Ypres IN
16h10 Ypres podium + parc fermé obligatoire jusque 18h30

Dimanche 2 décembre
6h30 Start Section 4 (222 km dont 64 en RT)
7h03 RT Early Bird
8h10 Service Poperinge (15′)
8h30 RT Busseboom
8h48 RT Boeschèpe
9h13 RT Mont Lille
9h40 Secteur rapide (560 m) à Mesen
10h15 Service + Brunch (45′) à Elverdinge – De Lissewal, Bollemeersstraat 28
11h19 RT Watou
12h10 Service Hollebeke (15′)
12h30 RT Hollebeke
13h00 Regroup Ypres Reservoir Cemetery (15′)
13h20 Ypres podium

Guide du spectateur et carte avec points de passage sur http://www.ypresrallyregularity.com/spectator/