Parallèlement à la 55e édition du Renties Ypres Rally, se déroulera aussi ce week-end le premier Ypres Rally Masters. Une nouvelle compétition créée par Superstage afin de permettre la participation des Youngtimers non encore admises dans le cadre des compétitions répertoriées « Historic », à l’instar de l’impressionnante Ford Escort RS Cosworth de Paul Lietaer. Superstage a également invité ceux qui font notre fierté nationale, en particulier celle des milliers de fans belges de rallye. Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, quadruples vice-champions du monde et vainqueurs de la précédente édition du Renties Ypres Rally, courront pour la première fois sur le sol belge avec leur Hyundai i20 Coupé WRC officielle. Ils affronteront les 12 épreuves spéciales prévues ; 5 le vendredi soir et 7 le samedi.

Quiconque voudra suivre le Ypres Rally Masters aura simplement à prévoir de se rendre sur les spéciales 20 minutes plus tôt. Les Masters ne participent qu’au second tour et prennent part à 11 des 12 spéciales en passant juste avant les ténors du Renties Ypres Rally. Ils partiront dans l’ordre inverse, de sorte que Thierry Neuville passera avec sa Hyundai i20 Coupé WRC un peu avant la voiture « 0 » du « Renties ».   Et après avoir profité de quelques jours de vacances cette semaine, non sans avoir présenté son LifeLive Cross Car à la presse, Thierry Neuville se réjouit d’être au départ à Ypres. « Ce rallye sera un défi. Pour la première fois, nous allons courir avec notre WRC sur ces routes étroites de la région d’Ypres. Je veux offrir à nos supporters belges une superbe démonstration. C’est toujours amusant de les retrouver sur la Grand Place à Ypres », déclarait Thierry, qui sera bientôt papa pour la première fois.   Dans ce Masters Ypres Rally. Thierry Neuville affrontera Bryan Bouffier. Le Français de 40 ans, pour l’occasion secondé par André Leyh, lui opposera sa Ford Fiesta RS WRC. Notons que l’ancien coéquipier de Thierry chez Hyundai a encore plus d’expérience que lui dans le Westhoek, puisque Bouffier a déjà terminé trois fois deuxième à Ypres en 2013, 2015 et 2017.   Les supporters de rallye nostalgiques attendront sans aucun doute les passages de Bruno Thiry avec son Opel Corsa GSi Gr. A. Le double vainqueur du Rallye d’Ypres, en 2002 et 2003 avec une Peugeot 206 WRC, avait débuté ici en 1990 avec une Opel Kadett GSi. Dans les années 90, Thiry était considéré comme une spécialiste de la « traction ». Et si vous vous demandez d’où vient la Corsa de celui qui est « l’ouvreur » de Thierry Neuville et par ailleurs pilote d’essai pour le compte de GoodYear, sachez qu’elle sortira précisément des ateliers de LifeLive, la société que Thierry Neuville a créée à Saint-Vith. Une deuxième Opel Corsa GSi Gr. A est en cours de construction par Nikias Priem, qui s’était fait connaître par le biais des formules promotionnelles de Ford.   Et puis il y a la célèbre Ford Escort RS Cosworth de Paul Lietaer. Le rapide « moustachu » de Heestert fêtera ses 62 ans jeudi soir, lors du shakedown à Nieuwkerke. Il y a exactement 40 ans, Lietaer était au départ à Ypres pour la première fois avec une Opel Kadett GT/E. Huit fois vainqueur dans la manche historique, « Popol » a lui aussi opté pour le Masters. Avec sa rapide Escort RS Cosworth, habillée des célèbres couleurs Crack, gageons qu’il se chargera d’assurer une bonne part du spectacle.   Nous pouvons également nous attendre à ce que Gunther Monnens fasse de même avec la Subaru Impreza 555 Gr. A. Une machine légendaire qu’il ne faudra pas manquer dans ces Masters. Tous les fans attendent déjà avec impatience la démonstration de Thierry, Bryan et des autres inscrits dans cette course. Auquel d’entre eux reviendra l’honneur d’inaugurer ce palmarès des Maîtres du Rallye d’Ypres ?