Sur la Citroën DS3 WRC portant le n°0, Yves Matton a pris à cœur son rôle de dernière voiture ouvreuse, un maillon essentiel pour la sécurité de l’épreuve. « Même si je n’ai évidemment pas été chercher le dernier carat, le rythme que l’on peut adopter en voiture ‘0’ est suffisant pour se faire plaisir au volant d’une voiture aussi fantastique que la Citroën DS3 WRC », sourit le Directeur des Rallyes à la FIA. « Je suis aussi ravi évidemment de cette victoire pour l’équipe MY Racing. C’est un beau cadeau pour cette structure que j’ai créée voici dix ans et que je retrouve avec toujours autant de plaisir aujourd’hui que j’ai d’autres responsabilités. »