Les 24 Heures de Dubai sont marqués par la démonstration de la Porsche 911 GT3-R n°36 du GPX Racing. Le bolide de l’équipe locale est aux avant-postes depuis le début de la course et prend ses distances avec la concurrence. Au cap des 10 heures de course, Jefferies-Fatien-Jaminet-Andlauer-Ferté possèdent trois tours d’avance sur la Mercedes-AMG GT3 n°4 HRT Bilstein de Haupt-Engel-Assenheimer-Ratcliffe-Al Qubaisi et la Lambo Huracan GT3 n°63 GRT de Bortolotti-Ineichen-Amstutz-Breukers.

L’Audi R8 LMS n°31 du Team WRT chasse le podium. Pointant à la quatrième place provisoire, Vanthoor-van der Linde-Machiels-Goethe-Bird ne sont qu’à 39 secondes de la Lamborghini Grasser. Du côté des autres Belges, Nico Verdonck, Rodrigue Gillion, Stéphane Lémeret et leurs équipiers (Aston Martin PROsport n°401) sont en lutte pour la première place en GT4 avec la BMW M4 GT4 n°438 SP Racing. 5ème place en classe 991 pour la Porsche 911 GT3 Cup n°978 SpeedLover de Dons-Paque-Blanchemain-Ooms-van Hover.

Dans la division TCE, l’Audi RS3 LMS n°188 AC Motorsport de Perrin-Thirion -Morales-Detry se maintient en 3ème position, deux échelons devant l’Audi RS3 LMS n°154 QSR Racing de de Breucker-de Breucker-Drieghe-Huisman-Sokolovskiy et quatre devant l’autre monture du team d’Arnaud Quédé, la n°199 de Chkondali-Hanratty-Kiefer-Wallenwein-Lajoux. Deuxième place en TCX pour la BMW M2 CS n°208 PK Carsport de Longin-Longin-Guelinckx-Lowette, à trois tours de la tête.

Le classement après 10H de course est ici.

M.B