Deux mois après sa victoire aux 1000 km du Paul Ricard, l’équipage GPX Martini Racing composé de Matt Campbell, Mathieu Jaminet et Earl Bamber s’est présenté au départ des TotalEnergies 24 Heures de Spa en tête du Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS – Endurance Cup. Hélas, la Porsche 911 GT3 R (911.2) #22 a été stoppée dans son élan par un problème mécanique au cœur de la nuit spadoise.

La semaine des 24 Heures avait pourtant fort bien commencé avec une qualification en Superpole transformée en 9ème position sur la grille de départ, puis un meilleur temps lors des essais de nuit.

Sur le terrain virtuel, Matt Campbell a participé à la montée en charge de GPX Martini Racing en terre ardennaise en décrochant la 3ème place sur le podium de la Fanatec esports GT Pro Series… ce qui eut le mérite de rapporter un point au championnat « réel » à l’équipe !

Les 58 voitures se sont élancées samedi à 16h30 à l’assaut du Raidillon. Au cap de la première heure de course, Earl Bamber qui avait été chargé du premier relais, s’était hissé au 6ème rang. Par la suite, la Porsche GPX Martini Racing a été retardée par un drive through pour non respect des limites de la piste et deux crevaisons lentes. Elle a ainsi perdu un tour sur la tête tout en restant toujours dans le coup et en signant d’excellents chronos. Malheureusement, l’apparition d’un ennui de crémaillère de direction a mis fin à l’aventure pendant la nuit. Une fois la pièce incriminée remplacée par l’équipe, Matt Campbell a vérifié que le problème avait bel et bien été résolu et l’abandon a été officialisé du fait de l’importance du retard accumulé.

Pierre-Brice Mena, team principal : « Nous n’avions jamais été aussi bien préparés et de fait nous avons plutôt bien tiré notre épingle du jeu en début de meeting. A priori nous étions la Porsche la plus à même de jouer un rôle et nous espérions que la course viendrait à nous. Malheureusement, un souci de crémaillère nous a contraints à renoncer. »

L’équipe gardera malgré tout des souvenirs forts de ces 73è 24 Heures de Spa. Ainsi, samedi matin avant la course, la marque horlogère suisse Rebellion Timepieces a remis à Frédéric Fatien, Pierre-Brice Mena et aux pilotes de la Porsche #22 leur montre Predator GPX Racing limited edition, commercialisée dès à présent par Rebellion Timepieces. Les deux structures ont ainsi célébré leur partenariat, tout en réaffirmant leur envie de construire des projets communs, à l’image de l’Historic Dubai Grand Prix Revival powered by Gulf Historic.

« Rebellion Timepieces est très fière de s’associer à l’écurie GPX Racing qui partage les mêmes valeurs et le même gout de la performance » a commenté le CEO de Rebellion Timepieces Calim Bouhadra. « Nous nous réjouissons des projets à venir et félicitons l’ensemble du team pour l’excellent travail effectué lors de ces TotalEnergies 24 Heures de Spa. »

L’Historic Dubai Grand Prix Revival by Gulf Historic aura lieu les 2 et 3 décembre prochains sur le Dubai Autodrome. Quant au Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS – Endurance Cup, il reprendra ses droits au Nürburgring du 3 au 5 septembre.

Source: Com