Après une participation malheureuse aux 25 Heures VW Fun Cup, Amaury et Laurent Richard ont retrouvé la Peugeot 308 Racing Cup à l’occasion de la 3ème manche du championnat sochalien sur le circuit de Dijon-Prenois. Les deux pilotes du GPA Racing ont cependant vécu un week-end pour le moins frustrant au pays de la moutarde.

Amaury Richard espérait décrocher un nouveau podium en arrivant en Bourgogne. Rien n’allait hélas sourire au jeune Français de 20 ans. Gêné par un concurrent lors des qualifications avec un modeste 7ème chrono, il finissait dans cette position à l’issue de la Course 1. « Sur les 308 Cup, la procédure de départ est automatisée », explique Amaury. « Je n’avais cependant pas choisi le bon réglage et j’ai complètement raté mon envol. De la 13ème place à l’issue du premier tour, j’ai dû cravacher pour revenir à la 7ème place. »

Cela allait heureusement mieux pour Amaury lors des qualifications dominicales avec un 3ème chrono à la clé. Mais une fois de plus, le pilote de la 308 n°23 perdait tout au moment de l’extinction des feux. « Comme lors de la Course 1, le launch control a fait des siennes », déplore Amaury. « Je n’ai donc pu faire mieux qu’une 6ème place. Le point positif, c’est que j’ai vécu une belle course avec de belles bagarres face à d’autres pilotes jusqu’à l’arrivée. »

Avant de se tourner vers le prochain round de Magny-Cours où il aura soif de revanche, Amaury sera actif dans la Nièvre dès ce week-end. « Je garde ma 5ème place en 308 Cup mais j’ai perdu beaucoup de points sur les leaders. Je vais désormais prendre chaque manche comme elle vient avec comme objectif principal de viser le podium au scratch. Mais en attendant, je disputerai ce week-end les 24 Heures de Magny-Cours. Ce sera toujours chez GPA Racing mais cette fois sur une 208 Racing Cup ! Cela va me permettre de prendre du bon temps entre deux courses de 308. »

Le week-end dijonnais ne fut également pas positif pour Laurent Richard. Sur un circuit qu’il adore, le papa d’Amaury a dû se contenter de deux médailles d’argent dans la catégorie Gentleman. « Je suis généralement à l’aise à Dijon-Prenois mais il me manquait de la performance », regrette Laurent. « Pour donner un chiffre, il me manquait trois ou quatre dixièmes pour me battre avec Stéphane Ventaja qui a dominé ce week-end. Je perds la tête du classement Gentleman mais je ferai tout pour la reprendre à Magny-Cours. »

Quatrième acte pour la Peugeot 308 Racing Cup à Magny-Cours les 7, 8 et 9 septembre…

Source : Com