Et de trois ! Après Audi et Porsche, c’est au tour d’Acura de succomber au LMDh. La marque japonaise, penchant premium de Honda en Amérique du Nord, débarquera dans la catégorie à compter de la saison 2023.

Pour ce qui est du programme, Acura se focalisera sur le championnat IMSA. Mais on verra assurément les prototypes nippons aux 24 Heures du Mans, objectif revendiqué par les responsables de la maison. La motorisation et le fabricant du châssis ne sont pas encore connus, tout comme le team qui s’occupera de représenter la marque.

Jusqu’à présent, Acura utilise en DPi des châssis Oreca animés par un V6 biturbo issu de la NSX. Après Penske Racing les saisons précédentes, Meyer Shank Racing et Wayne Taylor Racing engagent des Acura ARX en IMSA cette année.

Bref, voilà un autre grand constructeur qui s’annonce dans la Sarthe dans deux ans. On se rappelle que Honda reste sur une victoire de classe en 1995 dans la catégorie GT2, ainsi qu’une autre en 2012 au sein du LMP2.

M.B