Antoine Potty s’est offert un beau cadeau pour ses 18 ans : sur l’Autodromo Nazionale di Monza, le jeune Hamoirien et son équipier Stéphane Lémeret ont terminé les deux courses d’ouverture de la GT4 European Series au deuxième rang. Le duo belge confirme ainsi qu’il fait partie des candidats au titre !
À quoi peut rêver un jeune garçon de 18 ans ? En arrivant sur le célèbre Autodromo di Monza, Antoine Potty avait une idée très claire quant à un éventuel cadeau d’anniversaire. « Dans mon parcours en karting, je suis souvent passé juste à côté d’une première victoire internationale », glissait-il. « Ici, je sens que nous avons un coup à jouer avec mon équipier Stéphane Lémeret et la Toyota GR Supra GT4 de l’équipe CMR. Alors si je pouvais gagner ce samedi, soit le jour de mes 18 ans, ce serait encore plus beau ! »
Deuxième de sa séance qualificative, Antoine prenait les commandes de la course dès la première chicane pour ne plus jamais les lâcher. Mais c’est une neutralisation qui allait priver la Toyota aux couleurs de P&Co Group d’un succès au terme de cette première course. « La fenêtre de pit stop obligatoire s’est ouverte au moment où la Safety Car s’est effacée », racontait Antoine. « Nous avons décidé de rester en piste quand certains de nos adversaires sont rentrés pour leur arrêt. C’était le bon choix car ils n’ont pas perdu de temps par rapport à nous qui évoluions sur la piste à allure réduite en attendant le drapeau vert. En reprenant la piste, mon équipier Stéphane a vu la McLaren passer juste devant lui. Malgré tous ses efforts, nous sommes restés à cette deuxième place. »
Dimanche, c’est cette fois depuis la 6e place sur la grille de départ que le duo belge s’élançait pour la seconde confrontation. Stéphane Lémeret effectuait un très bon début de course en gagnant quelques places dès le départ puis en restant constamment dans le sillage des leaders. Lorsqu’Antoine le relayait, la Toyota GR Supra GT4 de l’équipe CMR se lançait à la poursuite de la McLaren de tête. « J’étais aussi rapide que mon rival sur un tour », explique le jeune Hamoirien. « Mais il avait une meilleure vitesse de pointe que moi et il était impossible de le doubler en bout de ligne droite. J’ai constamment mis la pression, mais en pensant au championnat : Monza est un circuit qui convient bien aux McLaren, mais d’autres tracés nous serons plus favorables. En prenant deux fois les points de la deuxième place, nous avons fait une superbe opération au championnat. Vivement la suite de cette GT4 Europeans Series sur le Circuit Paul Ricard. »
Avant cela, Antoine retrouvera le Championnat de France FFSA GT à Magny-Cours avec son équipier français, Erwan Bastard. « Le début de saison à Nogaro a été très compliqué pour nous », avoue Antoine. « Nous n’avions tout simplement pas le rythme pour nous battre avec les meilleurs sur ce tracé. Mais en marquant deux fois les points de la 5e place dans la Silver Cup, nous avons plus que limité les dégâts. L’objectif sera de faire mieux dans la Nièvre en allant chercher notre premier podium en France. » 
Le rendez-vous est pris pour une deuxième épreuve se déroulant du 7 au 9 mai prochains.
Source: Com