Audi, Porsche et Acura avaient déjà fait le choix de s’investir en LMDh tandis que General Motors doit bientôt rendre sa décision. Ce qui est certain, c’est qu’il y aura au moins quatre constructeurs officiellement impliqués en IMSA dès 2023 puisque BMW, présent depuis de nombreuses années en GTLM, a annoncé son arrivée dans la catégorie via le patron de la branche Motorsport, Markus Flasch ! C’est la première fois depuis l’an 2000 que la marque bavaroise est impliquée en sport-protos en Amérique.

Les débuts de BMW en LMDh se feront aux 24 Heures de Daytona 2023 et le team Rahal Letterman Lanigan devrait engager et exploiter les Munichoises. Reste à savoir si on en verra également aux 24 Heures du Mans et a fortiori en WEC. Mais, de l’avis même de Flasch, c’est à l’étude vu que le choix du LMDh, éligible aussi bien en IMSA qu’en WEC, s’est justement fait pour pouvoir jouer sur deux tableaux…

M.B