Depuis hier matin, les réseaux sociaux sont en ébullition avec l’annonce des trois équipages qui défendront les couleurs d’Audi sur le Dakar en 2022. La marque allemande, dont les buggys fonctionneront (essentiellement) à l’électricité, a débauché Stéphane Peterhansel (copiloté par Edouard Boulanger), Carlos Sainz (avec Luca Cruz) et Mattias Ekström (avec Emil Bergkvist). Désolé, on a beau chercher mieux et, à part avoir recruté Nasser Al-Attiyah, on ne trouve pas mieux comme trio.

« Au Dakar, le travail d’équipe et la fiabilité sont cruciaux », déclare Sven Quandt, directeur de l’équipe de Q Motorsport qui aura pour charge d’exploiter les buggys Audi. « Vous avez besoin d’une équipe bien soudée, d’une voiture super fiable et d’équipes de pilotes solides. Vous ne pouvez pas conduire en permanence à la limite. La bonne stratégie est cruciale. Je suis très heureux que nous ayons trois équipages renommés et fortes qui concourent pour nous. Nous connaissons très bien leurs qualités. »

M.B