Pour la famille Longin, ce week-end a été pour le moins chargé dans le cadre du NASCAR American Festival à Zolder : en plus de la deuxième manche de la NASCAR Whelen Euro Series, une course de 3 heures était aussi au programme pour le Belcar Endurance Champioship. Une épreuve où Bert Longin et Christoff Corten ont remporté une première victoire cette saison. Pleine d’émotion…

« J’ai rarement pleuré autant que dans le dernier tour », confiait Bert Longin, ému après la course du Belcar. « Quand mon père est décédé lundi passé, j’ai pensé que ce serait formidable de gagner en son honneur. Je n’ai vraiment pas les mots pour exprimer ce que je ressens. »

Ce succès a tout sauf été facile à décrocher. En difficulté avec les réglages, Bert Longin a été contraint de s’élancer depuis le septième rang sur la grille. Une position rapidement abandonnée puisque le Louvaniste est parvenu à se battre pour la deuxième place après moins de 15 minutes de course.

Mieux ! Christoff Corten a réussi à prendre la tête peu de temps après le premier changement de pilote. Une position qu’il a conservée jusqu’au deuxième arrêt aux stands malgré une forte concurrence. « Le changement de pilote est intervenu plus tôt que prévu », admettait Corten. « Après un contact avec une voiture de tourisme, ma jante arrière gauche a été endommagée. Je ne pouvais alors plus profiter d’une vitesse suffisante. Un arrêt aux stands un peu anticipé était donc la meilleure solution possible. »

Stienes Longin étant préoccupé par la Nascar, qui se disputait 20 minutes après le Belcar, Bert s’est également chargé de prendre le dernier relais. Sans être menacé, il a franchi la ligne d’arrivée premier. De quoi s’offrir un premier succès cette saison après trois deuxièmes places. Un exploit pour lequel Bert Longin a été félicité dans
presque tout le paddock.

« Nous n’avons pas fait une course parfaite », confiait Bert Longin. « Nous avons eu besoin d’un peu de chance pour gagner ici. Mais après tous les revers de ces dernières semaines, cela fait du bien. »

Après une telle performance, Stienes Longin a tenu à terminer en beauté le week-end dans la deuxième course Nascar. Parti depuis la pole position, il a malheureusement été stoppé dans son élan par des problèmes de freins. « Au début, j’ai pu garder Alon Day derrière moi, mais le problème s’est aggravé », explique Stienes Longin. « A la fin, la pédale s’est enfoncée à fond et j’ai réussi de justesse à arrêter la voiture. J’ai dû pomper trois à quatre fois avant d’avoir une réponse des freins. »

Longin est finalement retombé à la quatrième place, au pied du podium. « C’est dommage pour moi, mais je suis très heureux que papa et Christoff aient remporté la course Belcar. Cela promet pour la suite de la saison », concluait Stienes Longin.