Les temps changent. BMW Motorsport a décidé de prendre les devants en arrêtant la Formula E, estimant avoir fait le tour de la question. La firme bavaroise ne s’est hélas pas contenté de cette unique annonce. Elle a aussi choisi de prendre congé de Racing Bart Mampaey, au même titre que Schnitzer Motorsport. Ainsi s’achève une collaboration longue de 25 ans entre les troupes malinoises, passées officielles en 2006, et le constructeur à l’hélice.

« Nous sommes très déçus mais respectons la décision de BMW Motorsport », commente Bart Mampaey. « Je voudrais remercier BMW pour ce partenariat fantastique que nous avons établi au cours des 25 dernières années. Nous avons toujours pu compter sur eux. Mais les temps changent et le futur s’annonce plein de nouveaux challenges. »

« Chez RBM, nous réduirons la voilure dans un premier temps », poursuit le fils de Julien Mampaey. « Mais cela ne signifie pas que nous tirons un trait sur le sport automobile. Nous continuerons et nous verrons quelles options s’offrent à nous. Les valeurs et les compétences de RBM peuvent s’impliquer à d’autres secteurs industriels. Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre. J’ai hâte de voir de quoi le futur sera fait pour nous. »

A contrario, BMW augmentera son investissement dans les courses virtuelles en 2021. Pour faire bref, cela passera par des partenariats avec des écuries d’e-sports, des championnats virtuels supplémentaires, la mise en place d’une filière ainsi que la création d’une compétition « World Tour ». Pas à dire, les temps changent…