Ils l’ont fait ! Ce dimanche, Cédric De Cecco et Jérôme Humblet ont gravi le podium d’arrivée de l’ACI Rally Monza 2020, finale du World Rally Championship ! Et même si certaines spéciales arboraient un aspect artificiel clairement marqué, l’étape de samedi, disputée dans les montages au nord de Bergamo, et surtout les conditions météorologiques extrêmes, ont transformé ce rendez-vous en improbable challenge. Nombreux sont ceux qui sont partis à la faute et qui manquaient à l’appel ce dimanche en début d’après-midi. N’ayant jamais eu l’occasion d’évoluer dans de telles conditions, à un niveau sportif ultime, Cédric et Jérôme en ont surpris plus d’un. Non seulement, ils ont ramené à bon port une Skoda Fabia Rally2 Evo Metior Sport sans la moindre griffe, mais en accrochant la 18ème place du classement général et le 7ème rang dans la catégorie WRC3, le duo belge a plus que rempli sa mission…

« Depuis notre arrivée à Monza, nous avons réellement vécu un rêve de gosses, explique Cédric. Tout était différent, l’ambiance, le parcours, la concurrence, la météo, etc. Si certaines spéciales, comme la show tracée sur le circuit à coups de chicanes et d’épingles, étaient peu intéressantes, les tronçons empruntant les chemins en terre dans l’enceinte de l’Autodrome ont rapidement tourné au champ de bataille, tandis que la journée du samedi, en montagne, avec de la neige, de la neige fondante, de la soupe et du brouillard, nous a permis de découvrir un autre monde. Certes, nous n’avons disputé que quatre spéciales sur les six programmées dans ce cadre, mais en ayant croisé des pneus ‘Medium Wet’ et des ‘neige’, je peux vous dire que c’était un exercice de style ! Constamment, nous avons roulé en gardant à l’esprit que le plus important pour nous était d’accumuler les spéciales, d’engranger de l’expérience et de poursuivre l’aventure au beau milieu de stars du WRC ! Nous sommes sortis intacts de cette journée totalement folle, il ne nous restait plus qu’à avaler les trois tronçons de ce dimanche… »

Peu emballé par la spéciale ‘Grand Prix’, artificielle au possible, De Cecco lorgnait néanmoins sur la 8ème place de la catégorie WRC3, occupée par la Skoda Fabia Rally2 Evo de l’Italien Perico. « Au premier passage de la seule vraie spéciale de ce dimanche, je lui ai repris la bagatelle de 17 secondes, poursuit Cédric. Il ne m’en restait que 3 à aller chercher lors de la Power Stage. Hélas, une sortie de route deux voitures devant nous a entrainé une nouvelle neutralisation. Mais au premier intermédiaire, nous avions déjà 8 secondes d’avance sur Perico. Nous avons donc été crédités d’un temps forfaitaire nous permettant de prendre la 18ème place du général et le 7ème rang en WRC3. Ce qui s’appelle terminer un week-end inoubliable sur une note on ne peut plus positive… »

En franchissant le podium d’arrivée, Cédric De Cecco était non seulement satisfait de sa prestation, dans un contexte totalement inhabituel pour lui, mais l’émotion palpable du début de semaine avait laissé place à une envie… de prendre part à d’autres épreuves du WRC ! « Sur l’ensemble du rallye, disputé dans des conditions plus que périlleuses, nous avons juste laissé 20 secondes dans un tête-à-queue en début d’épreuve. Certes, nous n’avons pas signé de scratch en WRC3, mais le plus impressionnant à ce niveau de compétition, c’est de se dire que tous les gars classés devant nous sont des professionnels du pilotage ! Samedi, dans la montagne, si on additionne tous les chronos, nous étions le 6ème meilleur équipage en WRC3 ! Oh, je sais qu’à 35 ans, je n’ai plus rien à espérer sur la scène internationale, a fortiori mondiale, mais ces performances démontrent qu’à matériel égal, avec les mêmes pneus que les autres, les résultats peuvent suivre. Le bilan de ce Rally Monza est 5000 fois positif ! Personne au sein de l’équipe Metior Sport ne s’attendait à un résultat final de cet acabit. Merci à tous mes partenaires de nous avoir permis, avec Jérôme, de vivre ça, d’évoluer le temps d’un week-end dans la cour des plus grands, d’avoir été là, jusqu’au bout, pour assister au 7ème sacre mondial de Sébastien Ogier et au 2ème titre Constructeurs consécutif de Hyundai. Cette semaine, on ne l’oubliera pas de sitôt. Décidément, 2020 aura été une année bien particulière, à plus d’un titre… »

Au Rally Monza, Cédric De Cecco portait fièrement les couleurs de Best Sider, Yacco Belgique, Ixo Models, Roof Isolation, le Groupe Mazzoni, MC Solar, Hofman, Spa Racing, NPR Technic, Auto-Attelage, T-Management, Alter Ego, CDC Automotive, Marina Racewear, Herock WorkWear et Berwaert Consulting srl.

Source: Com