Et de deux ! Seul son compatriote Yasir Seaidan (Toyota) aura été en mesure de tenir brièvement tête à Yazeed Al Rajhi (Toyota) lors de la spéciale du jour entre Neom et Al-Ula. Le Saoudien, qui a connu des hauts et bas cette année, a repris les commandes des hostilités au km 90 pour filer vers sa deuxième victoire de cette 43e édition du Dakar.

Al Rajhi a devancé pour deux minutes son équipier Nasser Al-Attiyah. Le Qatari reprend 51 secondes sur Stéphane Peterhansel (Mini). Néanmoins, le Français dispose toujours d’un matelas d’avance au classement cumulé puisqu’il compte toujours 17:01 d’avance sur son ancien voisin de tonnelle. Mais avec deux spéciales encore à disputer, tout reste possible.

Le quinté du jour est complété par Carlos Sainz (Mini) et Kuba Przygonski (Toyota). Derrière Giniel De Villiers (Toyota) et Vladimir Vasilyev (Mini), Mathieu Serradori et Fabian Lurquin (Century) ont réalisé le 8ème chrono de la journée. Le duo franco-belge, qui a manqué la victoire hier suite à un bris de rotule de direction, s’est longtemps bagarré avec les leaders aujourd’hui.

Ce sera déjà l’avant-dernière spéciale demain entre Al-Ula et Yanbu avec pas moins de 511km contre le chrono. La plus longue spéciale du rallye sera aussi celle de l’explication décisive entre ceux qui pourront encore prétendre aux différents titres. Après plusieurs jours sans dunes, le retour du franchissement sélectionnera les experts sur près de 100 kilomètres : dans cet océan de sable, les minutes peuvent se perdre ou se gagner par paquets de dix.

Classement Étape 10:

M.B