Et de trois pour Nasser Al-Attiyah ! Déjà vainqueur du prologue et de la deuxième étape du Dakar, le Qatari s’est adjugé la boucle autour de Wadi ce mardi. Pendant la journée, le pilote Toyota a dû se méfier de Stéphane Peterhansel mais c’est finalement un invité surprise qui termine premier dauphin d’Al-Attiyah.

Également engagé sur Toyota, Henk Lategan dispute son tout premier Dakar à l’âge de 26 ans. Le Sud-Africain s’est accaparé du deuxième chrono de la journée et termine 2:27 du père Nasser. Derrière les deux Toy’ boys, la bagarre a fait rage entre Stéphane Peterhansel (Mini), Sébastien Loeb (Hunter) et Bernhard Ten Brinke (Toyota).

Le Hollandais de Toyota, navigué par Tom Colsoul, est toutefois parti en tonneaux à hauteur du km 364. Un accident heureusement sans conséquence pour le duo qui a pu poursuivre sa route.

C’est dès lors Peterhansel qui complète le Top 3 du jour, lâchant 4 minutes sur Al-Attiyah. Le Français consolide néanmoins son leadership au général puisque son équipier Carlos Sainz, tout comme Yazeed Al Rahji (Toyota), a concédé plus d’une demi-heure en faisant fausse route.

Sébastien Loeb a finalement été bouté hors du Top 5, Seaidan (Century) et Al Qassimi (Peugeot) complétant le quinté de tête.

Plus de 800km seront au menu demain. Il s’agit de la plus longue étape en prenant en compte la distance de liaison, mais la partie purement sportive n’a pas vocation à épuiser les pilotes.

Au contraire, l’accent a été mis sur le plaisir du pilotage, mais les enchevêtrements de pistes ne laisseront pas de répit aux copilotes. Même sur une journée de transition, les erreurs se comptent vite en minutes et en places perdues.

M.B