Enfin ! Privé de victoire d’étape depuis 2015, Yazeed Al Rajhi a enfin vaincu le signe indien lors de la 7ème étape du Dakar 2021 se tenant entre Ha’Il et Sakaka. Il s’agit dès lors de la première victoire du Saoudien sur ses terres. Le lieutenant de Nasser Al-Attiyah chez Toyota a définitivement pris l’ascendant lors des cent derniers kilomètres de spéciale pour s’imposer.

Al Rajhi devance de 48 secondes seulement Stéphane Peterhansel (Mini) qui consolide sa position de leader sur le Dakar. Après avoir porté son avance à six minutes sur Al-Attiyah, le Français ne prend au final que deux minutes sur son rival à l’arrivée. Le Qatari pointe désormais en deuxième position au général avec près de huit minutes de retard sur le Français. Une belle opération pour « Monsieur Dakar » qui s’offre son sixième podium en sept étapes !

Troisième du général avec 41:06 de retard sur Peterhansel, Carlos Sainz (Mini) complète le podium du jour devant Nasser Al-Attiyah (+ 2:48). Si son équipier Nani Roma a signé un beau 10ème chrono sur son BRX Hunter, Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena sont encore bloqués dans le désert saoudien à une trentaine de kilomètres de l’arrivée. Les deux Français ont cassé un moyeu de leur BRX et tente à nouveau de réparer.

Demain, cap sur Neom avec 375km de spéciale et 334km de liaison. C’est généralement dans la deuxième partie de l’étape marathon que les prudents de la veille sont récompensés. En plus de la satisfaction de traverser sans encombres les pistes sablonneuses puis caillouteuses de la spéciale du jour, ils pourront savourer les panoramas les plus somptueux du pays, à condition de garder un œil bien vif sur le roadbook. C’est le moment de déclencher les caméras.

Classement Étape 7:

M.B