Nasser Al-Attiyah a de nouveau marqué les esprits lors de cette huitième étape du Dakar entre Sakaka et Neom. Le Qatari a décroché un nouveau succès partiel et demeure le meilleur « sprinter » de cette édition 2021. Le pilote Toyota a repris 3 minutes et 3 secondes à Stéphane Peterhansel (Mini), ce qui lui permet de ne pointer qu’à 4:50 du Français au classement cumulé! Magique!

Entre les deux rivaux, Carlos Sainz s’est intercalé ce lundi. L’Espagnol n’a lâché que 52 secondes sur Al-Attiyah. Le Top 5 est complété par les Peugeot 3008DKR de Khaled Al Qassimi et Cyril Despres. Bien qu’accusant le poids des ans, les félins prouvent qu’ils ont encore de beaux restes sous la bannière du Abu Dhabi Racing.

La journée a été marquée par les ennuis de Yazeed Al Rajhi. Victime d’un problème mécanique à hauteur du km 193, le Saoudien lâche près d’une heure sur Nasser Al-Attiyah. Parti 32e, Sébastien Loeb a quant à lui réalisé un excellent début de spéciale pour rejoindre le premier intermédiaire en neuvième position à seulement 2’18’’ du leader. Mais aux alentours du km 43, le Français connaît une fois de plus un problème mécanique qui le contraint à mettre les mains dans le cambouis.

Demain, les concurrents feront une boucle de 574 km autour de Neom. Le départ de la spéciale sera donné en bord de Mer Rouge, la journée débutant par une balade sur le rivage. L’ambiance balnéaire ne dure pas, on s’oriente ensuite vers des pistes parfois roulantes mais souvent trop sablonneuses pour faire monter le compteur. La longueur et la variété de l’exercice du jour le classent parmi les plus exigeants de la quinzaine.

Classement Étape 8:

M.B