Parti de Sakaka ce matin après une journée déjà difficile pour la première partie de l’étape marathon, qu’il avait achevée avec seulement une roue de secours, Sébastien Loeb a été contraint à l’abandon. Arrêté une première fois au km 43, il a ensuite dû stopper sa route au km 83 suite à une deuxième crevaison, tandis que son camion d’assistance rapide connaissait lui aussi des problèmes mécaniques. Finalement dépanné en fin de journée, le pilote du Bahrain Raid Xtreme a quitté la spéciale pour rejoindre le bivouac de Neom par la route, s’exposant donc à une mise hors-course en ne validant pas les nombreux way-points du restant de la spéciale. Il a donc signifié son abandon à son équipe, qui a transmis l’information aux commissaires de course.

M.B