C’est dans la boîte pour Stéphane Peterhansel ! Épaulé par son nouveau copilote Édouard Boulanger, le Français a résisté dans la dernière spéciale au duo Nasser Al-Attiyah / Matthieu Baumel pour filer tout droit vers sa huitième victoire sur le Dakar en auto, son 14e titre au total sur le plus prestigieux des rallyes. Au passage, « Monsieur Dakar » triomphe 30 ans après son tout premier sacre à moto en 1991.

Le pilote Mini a contrôlé son rival qatari lors de cette douzième et ultime étape ralliant Djeddah. « Peter » n’a concédé que 40 secondes lors de cette dernière journée pour terminer avec une avance cumulée de 13:51 sur le pilote Toyota. Al-Attiyah a certes été plus flamboyant mais Peterhansel a été plus régulier. Et c’est bien connu que rien ne sert à courir, surtout sur le Dakar.

Tenant du titre, Carlos Sainz termine sur la troisième marche du podium. Le Matador a perdu gros lors de son tankage survenu pendant la première semaine. Le pilote Mini s’est toutefois offert un dernier baroud d’honneur en signant le scratch aujourd’hui. Sainz a été en lutte avec Yazeed Al Rajhi (Toyota)… qui a cassé son moteur à quelques km de l’arrivée, perdant une cinquantaine de minutes !

Le Top 5 de cette édition 2021 est complété par Kuba Przygonski (Toyota) et Nani Roma (Prodrive) qui a mené à bon port son BRX Hunter qui était la grande interrogation de cette première quinzaine de janvier. Côté belge, à un moment brillants 3èmes au général, Mathieu Serradori et Fabian Lurquin (Century) achèvent l’épreuve en 42ème position, derrière Romain Dumas (Rebellion).

Classement final:

M.B