La qualification pour les 24 heures du Nürburgring n’a pas été de tout repos pour les pilotes cette année. En effet, la météo dans l’Eiffel est réputée pour ne pas être clémente, les courses ont été impactées plus que jamais pour cette édition 2019. « La deuxième course de qualification a été annulée pour cause de neige. Il a dès lors fallu participer à la troisième VLN afin d’obtenir le permis A nécessaire pour faire les 24 heures », nous rappelle Denis Dupont.
Cette course sera donc l’occasion de découvrir la Porsche Cayman GT4 à son plein potentiel « Nous avons dû rouler en spécification permis B lors des trois premières courses », commente le pilote belge. Une configuration qui diminue la puissance du moteur de plus de 100 chevaux et augmente son poids. « J’ai hâte de rouler avec la voiture dans une configuration GT4 et voire ce dont elle est réellement capable. Je vais pouvoir regarder un peu moins dans les rétros maintenant », ironise Denis Dupont avant le départ de cette épreuve.

Après avoir terminé sur le podium de sa catégorie lors des deux courses durant lesquelles il a pu rejoindre l’arrivée, l’objectif du Belge est bien évidemment de faire encore mieux lors de la mythique épreuve. « Bien évidemment, il faut aborder cette course avec beaucoup de respect. C’est une course très difficile et l’objectif premier est de rallier l’arrivée. Cependant, les résultats positifs lors des deux premières courses et le professionnalisme de l’équipe me donnent confiance et on va clairement aborder la course dans le but de la gagner dans notre catégorie », détaille-t-il.

Pour rappel, Denis Dupont participe à cette épreuve avec l’équipe Team Care Fore Climate, dont le but est d’utiliser des technologies qui permettent de réduire l’impact environnemental de la course automobile. « L’équipe utilise une essence particulière, des huiles recyclées et de la fibre bio plutôt que de la fibre de carbone sur de nombreux éléments de la voiture ». Dès lors, Denis Dupont participe dans la catégorie AT réservée aux voitures « vertes ».
Le Belge de 26 ans prendra le volant de la Porsche Cayman dès jeudi pour les essais et la première qualification de nuit avant de prendre le départ de la course samedi sur le coup de 15h30.

Source: Com