Neuville rate la 2ème place pour 1/10

35ème victoire en WRC pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. (photo W. Weyens)

35ème victoire en WRC pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. (photo W. Weyens)

On s’y attendait. Débarrassé, sur l’asphalte, du handicap d’ouvrir la route, Sébastien Ogier a renoué avec la victoire lors du Rallye d’Allemagne. Un succès auquel il tenait particulièrement, non seulement pour rappeler que c’est lui le maître, mais aussi pour offrir un beau cadeau « d’adieu » à Jost Capito, qui quitte VW à la fin du mois pour aller relever un nouveau défi en F1.

Après un début de course tonitruant, Andreas Mikkelsen a faibli dans la deuxième moitié de l'épreuve. (photo Red Bull/Ree)

Après un début de course tonitruant, Andreas Mikkelsen a faibli dans la deuxième moitié de l’épreuve. (photo Red Bull/Ree)

Son succès, Ogier l’a forgé surtout dans les deux passages dans le fameux marathon (40 km) de la Panzerplatte, mais aussi tout au long de la 2ème journée de course, la plus longue. Avec 33 secondes d’avance sur son équipier Andreas Mikkelsen, en perte de vitesse dans la seconde moitié de l’épreuve, avant d’entamer la dernière journée, longue de 60 km seulement, et même ramenée à 45 suite à l’annulation de l’avant-dernière spéciale pour raisons de sécurité, le Français pouvait assurer le résultat ce dimanche. C’est ce qu’il a fait, ne se battant pour une fois même pas pour les 3 points de bonus liés au meilleur temps dans la Power Stage.

Thierry Neuville a terminé en force, s'adjugeant la Power Stage, mais il a échoué pour 1/10 de seconde derrière Dani Sordo. (photo Red Bull/Ree)

Thierry Neuville a terminé en force, s’adjugeant la Power Stage, mais il a échoué pour 1/10 de seconde derrière Dani Sordo. (photo Red Bull/Ree)

Une Power Stage qui a procuré à la fois du bonheur et de la frustration à Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul. Ils y ont signé nettement le meilleur temps mais celui-ci a été juste insuffisant pour reprendre l’avantage sur leurs équipiers Dani Sordo et Marc Marti. Ils ratent ainsi la 2ème place pour 1/10 de seconde! Ce résultat permet quand même à Thierry de ravir à Hayden Paddon la 4ème place du championnat et de se rapprocher à un point de Jari-Matti Latvala.

Ghislain de Mevius et Johan Jalet ont pris une belle 4ème place en WRC2. (photo W. Weyens)

Ghislain de Mevius et Johan Jalet ont pris une belle 4ème place en WRC2. (photo W. Weyens)

Très belle prestation également de Ghislain de Mevius et Johan Jalet qui terminent à une belle 11ème place au général sur leur Fabia R5. Ils s’offrent la 4ème place en WRC2 et la 5ème en catégorie RC2 derrière les autres Skoda des 3 pilotes officiels, Esapekka Lappi, Pontus Tidemand et Jan Kopecky, et le local Armin Kremer.

Le Néerlandais Bernhard ten Brinke, secondé par Davy Thierie, termine deux rangs plus loin sur une autre Fabia R5. Jourdan Serderidis et Fred Miclotte sont également à l’arrivée, à la 37ème place, sur leur DS 3 R5, tout comme Cindy Verbaeten 53ème à la droite du Néerlandais Bakkenes. En revanche, Renaud Jamoul (avec Quentin Gilbert, sortie dans l’ES 2), Martyn Wydaeghe (avec le Coréen Lim, problème mécanique dans l’ES 1), Amaury Molle-Jean-Louis Hottelet et Polle Geusens-Justine Demeestere ont été rapidement contraints à l’abandon, tout comme Yannick Neuville, sorti au début de la 2ème journée après avoir été bien dans le coup le 1er jour.

Esapekka Lappi a remporté une nouvelle victoire convaincante en WRC2. (photo Red Bull/Ree)

Esapekka Lappi a remporté une nouvelle victoire convaincante en WRC2. (photo Red Bull/Ree)

Classement final
1. S. Ogier / J. Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) 3h00’26″7
2. D. Sordo / M. Martí (Hyundai i20 WRC) +20″3
3. T. Neuville / N. Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +20″4
4. A. Mikkelsen / A. Jaeger (Volkswagen Polo R WRC) +27″2
5. H. Paddon / J. Kennard (Hyundai i20 WRC) +3’34″8
6. M. Østberg / O. Floene (Ford Fiesta RS WRC) +4’31″2
7. E. Lappi / J. Ferm (Škoda Fabia R5) +8’36″8
8. P. Tidemand / J. Andersson (Škoda Fabia R5) +8’52″5
9. J. Kopecky / P. Dresler (Škoda Fabia R5) +9’44″2
10. A. Kremer / P. Winklhofer (Škoda Fabia R5) +10’10″6
11. Gh. de Mevius / J. Jalet (Škoda Fabia R5) +11’12″9
12. P.L. Loubet / V. Landais (DS 3 R5) +12’18″8
13. B. ten Brinke / D. Thierie (Škoda Fabia R5) +14’47″6