Pendant que Takamoto Katsuta signait le meilleur résultat de sa carrière en menant sa Toyota Yaris WRC au quatrième rang du Vodafone Rally de Portugal, son père Norihiko hissait sa Toyota GR Yaris à la deuxième place du Tango Rally disputé à Kyōtango (Japon), à 10 700 kilomètres de Matosinhos.

Takamoto Katsuta n’a pas tardé à faire l’éloge de son père, âgé de cinquante-deux ans, entouré sur le podium par des Škoda Fabia R5.

« Au Japon, il doit concourir dans la même classe que les R5, mais il pilote une Groupe N », a déclaré Takamoto Katsuta au micro de wrc.com. « Il a d’ailleurs battu une voiture R5, donc il a fait de l’excellent travail. Nous sommes tous les deux très satisfaits de ce week-end ! »

La prestation du jeune pilote japonais sur le quatrième rendez-vous du Championnat du Monde FIA des Rallyes a été saluée par de nombreux observateurs, notamment après son duel intense face au champion du monde en titre Sébastien Ogier tout au long de l’étape de samedi. Ce résultat fait aussi suite à ses trois sixièmes places consécutives sur les trois premières épreuves de l’année, mais Takamoto Katsuta voit encore des axes de progression.

« Cela s’améliore à chaque rallye et nous avons désormais retrouvé la terre pour la première fois de l’année », a-t-il expliqué. « Je me sens donc très bien, de plus en plus confiant à chaque séance d’essais et à chaque rallye. Je vais dans la bonne direction, donc je vais continuer de travailler sans relâche pour être encore meilleur. Il me manque toujours quelque chose, mais j’essaie de découvrir ce que c’est. Je suis très heureux de me battre avec les meilleurs pilotes comme nous l’avons fait. J’ai clairement fait un pas en avant, mais, je le répète, je dois encore beaucoup m’améliorer et je continuerai à travailler dur dans la bonne direction. »

Ses progrès ont toutefois impressionné Juho Hänninen, l’ancien pilote d’usine Toyota devenu son coach.

« C’est formidable de voir à quelle vitesse il a progressé cette année », a déclaré le Finlandais. « Lors des épreuves précédentes, nous avions vu de très bons résultats et des temps réguliers, mais il a fait encore mieux au Portugal. Il était vraiment régulier sur chaque spéciale, sans commettre d’erreur. C’était tellement agréable de le voir se battre pratiquement tout le samedi avec Sébastien. Il était vraiment détendu et prenait du plaisir au volant sans devoir toucher aux réglages. Il était donc concentré sur son pilotage. Ses résultats en début de saison ont renforcé sa confiance, et la vitesse et la régularité ont suivi. Nous nous battons maintenant pour le podium et cette quatrième place est vraiment prometteuse pour l’avenir. »

Source: Com