Ugo de Wilde a eu droit à un cadeau de Noël en participant à deux journées d’essais privés sur le circuit Ricardo Tormo de Valence.

Le jeune Bruxellois de 15 ans a pu goûter pour la première fois au pilotage d’une Tatuus-Abarth, une monoplace de type F4 mais radicalement différente de la Signatech-Renault avec laquelle il a disputé l’intégralité du championnat de France de Formule 4. Et la différence est de 6 secondes sur le circuit de Barcelone, en faveur de la Tatuus !

Cerise sur le gâteau, Ugo était intégré au Van Amersfoort Racing, l’équipe hollandaise qui a vu passer nombre de champions et de noms familiers comme Bas Leinders, Vincent Radermecker, Laurens Vanthoor ou, plus récemment, Max Verstappen et Mick Schumacher.

Après avoir passé l’essentiel de la 1ère journée à s’adapter et comprendre sa nouvelle monture, de Wilde est monté en puissance lors de la 2ème journée en signant le 2ème chrono sur 21 pilotes, à moins d’un dixième du Danois Frederik Vesti qui est un animateur du championnat ADAC F4 dans lequel roulent les Tatuus.

Au final, le chroniqueur de SPEED Magazine aura avalé 450km par jour, le tout sans avoir commis la moindre faute. Une façon de conclure l’année sur une note positive, d’autant plus que le gaillard a séduit Frits Van Amersfoort, l’illustre directeur de l’équipe éponyme et qui a vu passer nombre de jeunes loups.

« J’ai été très impressionné par Ugo », sourit le Hollandais. « Il a été à l’écoute durant ces deux jours, et il apprend vite. Il a démontré qu’il avait un vrai potentiel pour aller très loin en sport automobile. il mérite de trouver quelqu’un qui puisse financer la suite de sa carrière. S’il trouve les budgets, c est volontiers qu’on l’accueillera dans notre team… »

Dans l’espoir d’avoir de bonnes nouvelles dans le fief d’Ugo de Wilde très bientôt !