Bert Longin et Kenny Herremans ont décroché à deux reprises les deux premières places lors du coup d’envoi de la Ford Fiesta Sprint Cup belge. Au terme de la première joute, ils étaient accompagnés sur le podium par David De Saeger, et en finale, lors de la course commune avec les Hollandais, c’est Philippe Huart qui avait pris la 3ème place. Lors de la Course 1, le Louvaniste avait dû se contenter de la 4ème position, tandis que le dimanche, c’est De Saeger qui avait trouvé place au… 4ème rang. Nous connaissons donc les noms des deux pilotes qui tenteront de faire encore mieux ce prochain week-end dans le cadre de Spa Euro Race, lors de la deuxième confrontation de la Ford Fiesta Sprint Cup belge !

Tant Philippe Huart que David De Saeger connaissent par cœur les rouages d’une coupe de marque. Huart était néanmoins le seul déjà présent l’an dernier lors du coup d’envoi de la Fiesta Cup, tandis que De Saeger a dû attendre le récent Zolder Super Prix pour faire la connaissance du remuant peloton des Fiesta.

“En raison de chevauchement des dates entre la Legends Cars Cup et la Fiesta Cup, et comme je m’étais déjà engagé en Legends Cars, je n’ai pas pu donner suite à la proposition de Vanspringel, mais cette année, c’est clairement mon tour’’, explique David, qui travaille en qualité de responsable carrosserie de Vanspringel Automobiles à Wavre dans la vie de tous les jours.

En guise de préparation à la deuxième saison de la Ford Fiesta Sprint Cup sous la bannière de Vanspringel Motorsport, David avait eu l’occasion de découvrir plus en détail la Fiesta de 150 chevaux.

“Vu que les tests ne se sont pas déroulés de manière optimale, nous avions décidé de tout mettre en œuvre pour aller au bout des deux premières courses, afin de se forger un maximum d’expérience. En dépit d’un moteur qui n’offrait pas son plein rendement – et qui a été remplacé par la suite -, le set-up était bon : les deux voitures ont atteint l’arrivée sans la moindre contrariété, et elles ont engrangé des points importants. D’un point de vue technique, il est difficile de comparer la Fiesta avec ce que j’ai connu naguère en Clio Cup – plus de puissance, boîte de vitesses séquentielle – mais en piste, cela se bat pour la moindre place, et, chose importante, le fair-play est de rigueur. Cela a pour moi un rapport avec le fait qu’il y a sur la piste de nombreux très jeunes pilotes peu expérimentés, qui ne connaissent pas encore toutes les ficelles du métier. A ce sujet, j’ai été très impressionné par les performances de Hanne Terium. Sans la malchance qu’elle a connue en deuxième manche, elle aurait de nouveau pointé dans le peloton de tête.’’

Avec son papa Xavier et son oncle Didier, qui s’étaient distingués naguère dans les sprints du Procar, il était clair que David, désormais âgé de 27 ans, était prédestiné à rouler sur leurs traces…

“En 2006, j’ai demandé à mon père un cadeau d’anniversaire bien précis : un test dans ce qui était alors la Formule Renault 1.6, discipline à succès, se souvient David. Je trouvais que le temps était venu de passer du karting indoor à quelque-chose de plus solide, ce qui m’a permis de prendre part en 2007 à la FR 1.6. Ensuite, je suis passé à la Clio Cup, et plus tard la Legends Cars Cup. Et entre-temps, j’ai participé à dix reprises aux 25 Heures VW Fun Cup.’’

Déjà présent en Fiesta Cup la saison dernière afin de renouer avec une coupe de marque, Philippe Huart a joué par le passé un rôle en vue en Clio Cup, disputé trois saisons dans le Mégane Trophy, avant de passer deux ans dans le MINI Challenge, sans oublier cette toute première saison dans le Challenge Peugeot 309 du Procar en 1990 !

C’était un week-end de rêve, commente Philippe au sujet de sa première apparition en Ford Fiesta Sprint Cup sous les couleurs de Belgium Racing/Ford Peerlings. J’ai disputé deux courses fantastiques lors desquelles on s’est battu dans chaque virage de manière très sportive. Lors de la Course 1, la Fiesta Cup a vraiment proposé un spectacle de toute grande qualité. En Course 2, j’ai pu prendre l’avantage sur David (De Saeger) dans le double droite, avant d’entamer une lutte très sportive avec Hanne Terium. Après une manœuvre de dépassement réussie, j’ai pris la 3ème place. Deux tours plus tard, elle est sortie de la piste, et la Safety Car a neutralisé la course. Lors du Restart, j’ai manqué de puissance, ce qui m’a contraint à conserver la 3ème place. Des éloges, j’en ai aussi par rapport au travail du team. Jan Gabriëls et l’ensemble de Belgium Racing ont tout mis en œuvre pour réussir leurs débuts en Fiesta Sprint Cup. C’est très excitant de se retrouver dans un tel contexte !’’

Philippe est encore mieux placé que David De Saeger pour comparer la Ford Fiesta Sprint Cup avec ce qu’il a connu au cours d’une carrière en sport automobile aussi riche que variée.

“C’est incroyable de constater ce qu’une telle Fiesta, millésime 2019, offre comme plaisir de pilotage et d’attaque en course. Surtout quand on sait que les ingénieurs sont parvenus à tirer 150 chevaux d’un moteur de 1000cc ! Dans les années ’80, une telle puissance ne pouvait venir que d’une Civic VTEC 1600cc bien préparée, et à peine plus tôt, on bénéficiait d’une puissance de 130 chevaux issue d’un 2 litres Alfa GT ! Je suis surtout bluffé par la tenue de cap de la Fiesta ST-Line : dans les virages, il est possible d’attaquer au maximum, cette voiture ne bronche jamais ! Il est dès lors possible d’arriver tard sur les freins et faire la différence par rapport à ses concurrents. Oui, vous l’avez compris, cette Ford Fiesta Sprint Cup m’a vraiment conquis…’’ 

S’il est une chose sur laquelle De Saeger et Huart sont du même avis, c’est le fait qu’ils sont décidés à retrouver le podium ce prochain week-end, et si possible en progressant d’une ou deux marches par rapport à Zolder…

En plus des visages connus – avec de nouveau Bert Longin au volant de la #24 FordStore Feyaerts -, Spa marquera les débuts de Bart Versluys, un BV qui pilotera la troisième voiture de l’association Ford Peerlings/Belgium Racing et qui découvrira les joies de la coupe de marque Ford, tandis que Gilles Vervisch, le jeune frère de Frédéric, prendra le volant d’une troisième Fiesta de Niels Lagrange by FordStore Morren Motor. Il s’agira du cinquième Junior engagé, croisant le fer avec Hanne Terium, Giovanni Van Lil, Nathan Vanspringel et son équipier Alexander Borgmans.

Après la première course commune sur le Circuit de Zolder, les concurrents belges et hollandais disputeront cette fois ensemble les essais libres, les qualifications et les deux courses de 30 minutes. Prestation commune sur la piste, mais toujours deux classements distincts pour les Belges et les Hollandais. Sauf pour ce qui est du Dutch Belgian Super Star, classement pour lequel, à la fin de chaque course, des points sont attribués aux 20 premières de la hiérarchie générale, quel que soit le championnat d’origine.

Pour la Ford Fiesta Sprint Cup, il s’agira d’un meeting de deux jours, avec le samedi 22 juin dès 9h00 les premiers essais libres sur une durée de 30 minutes, suivis d’une deuxième séance non-officielle à 11h50. La journée se terminera par les qualifications, sur une durée de 20 minutes, où il s’agira de signer le meilleur chrono possible. Le dimanche 23 juin, la trentaine de Fiesta disputera deux courses, avec le départ de la Course 1 à 12h20, tandis que les Fiesta clôtureront la journée avec la Course 2 à 16h05.

 

Championnat:

Overall: 1. B. Longin 43; 2. Herremans 34; 3. De Saeger, Huart 28; 5. Van Lil 20; 6. Cox 17; 7. H. Terium, N. Vanspringel 16; 9. T. Feyaerts 15; 10. Borgmans 12; 11. D. Derdaele 11

Junior Ford Fiesta Sprint Cup: 1. G. Van Lil 20; 2. H. Terium, N. Vanspringel 16; 3. Borgmans 12

Ford Dealer Team Championship: 1. #24 FordStore Feyaerts 40; 2. #32 Ford Van den Bossche 34; 3. #98 Ford Peerlings nv Pelt; #25 Vanspringel Automobiles Wavre 28; 5. #4 FordStore Feyaerts Aarschot, #29 Vanspringel Automobiles Brussels 20; 7. #14 Ford Motor Morren 16; 8. #99 Ford Peerlings nv Pelt 11.

Dutch Belgian Super Star (na 1 race): 1. D. Pijl 20; 2. B. Longin 19; 3. Herremans 18; 4. De Wit 17; 5. Youri Verswijveren/Jorn Boertien 16; 6. Koen 15; 7. Huart 14; 8. Grouwels 13; 9. Caresani 12; 10. D. De Saeger 11; 11. D. Derdaele 10; 12. Sieljes 9; 13. B. Rappange 8; 14. Van Lil 7; 15. Benschop 6; 16. Cox 5; 17. Bezuur 4; 18. Di. De Vos/Dim. De Vos 3; 19. Feyaerts 2; 20. Vanspringel 1

Source: Com