Ce prochain dimanche, la Ford Fiesta Sprint Cup prendra enfin son envol pour une troisième saison de cette coupe monomarque Ford dans les plats pays. Après Kenny Herremans en 2018 et David De Saeger en 2019, on se demande qui sera en mesure de jouer la gagner dans la lutte pour le titre belge ?

Initialement, la Ford Fiesta Sprint Cup aurait dû débuter dans le cadre du Zolder Superprix le week-end des 8 et 9 août, après l’annulation des dates précédentes. Comme c’est le cas pour d’autres championnats, la Ford Fiesta Sprint Cup a fait les frais de la pandémie mondiale de Covid-19. Ce qui s’est traduit par l’annulation pure et simple du rendez-vous limbourgeois – qui a finalement pu avoir lieu, mais uniquement pour le Belcar -, de quoi obliger V Max Racing Management à trouver une alternative sous la forme du Zandvoort Superprix ! La difficulté de trouver une date et les restrictions en matière de déplacement depuis et vers les Pays-Bas se sont traduits par plusieurs forfaits en vue du rendez-vous dans les célèbres dunes néerlandaises.

Si l’on parcourt la liste des teams, des pilotes et des concessionnaires Ford qui seront présents lors du Zandvoort Superprix, on remarque que deux concurrents seulement en seront à leur troisième saison en Fiesta Cup, l’un entamant une seconde campagne avec le même team et concessionnaire, tandis que l’autre changera totalement de crémerie. Il s’agit bien sûr de Philippe Huart et Kenny Herremans. Soit deux candidats ouvertement déclarés à la succession de David De Saeger. Avec un léger avantage pour Huart, qui a démontré l’an dernier, en compagnie de son équipier Dylan Derdaele, qu’il fallait déjà tenir compte du binôme Belgium Racing/Ford Peerlings, pourtant débutant à ce niveau. Sous la houlette de l’expérimenté Marc Goossens et avec un chef d’orchestre nommé Jan Gabriëls, le duo Huart/Derdaele ou Derdale/Huart est totalement en mesure de donner le ton, d’autant que les responsables Patric Derdaele et Philippe Peerlings disposent d’un troisième atout en la personne de Tomas De Backer, Junior de 22 ans !

Kenny Herremans a décroché le titre de champion en 2018, et l’an dernier, il a loupé de très peu une deuxième consécration. Pour sa troisième tentative, le pilote de Holsbeek se présentera sous la bannière de Ford Feyaerts, et c’est également l’équipe technique de Feyaerts qui prendra en charge la #29, alors que par le passé, Herremans portait les couleurs de Ford Van den Bossche sous les couleurs respectives du TeamFloral et du Team Niels Lagrange. Ford Feyaerts connaît la musique, car avec Stienes et Bert Longin, ce concessionnaire s’est battu pour la gagne tant en 2018 qu’en 2019. Ford Feyaerts n’a d’ailleurs pas gagné par hasard la première édition du Ford Dealer Team Championship. Herremans sera seul à se battre devant, car il est bien connu que le team owner Tom Feyaerts se retrouve au volant de la seconde voiture pour le fun, ce qui signifie qu’il n’a en principe pas un rôle à jouer au classement général !

Herremans, Huart, Derdaele ou… De Backer pour le podium ? Ou y a-t-il d’autres candidats ? Tout comme Ford Feyaerts, Ford Vanspringel entame une troisième saison à ce niveau. En 2018, par l’entremise de Martin Leburton, le team s’est battu pour le titre, mais c’est finalement avec le successeur de celui-ci, David De Saeger, que les Bruxellois ont été en mesure de parvenir à leurs fins, non sans dominer le classement Dealer, ainsi que la compétition Junior via Nathan Vanspringel. C’est ce dernier qui défendra en solo les couleurs familiales cette année, avec pour objectif de faire mieux que succéder à lui-même dans la catégorie Junior. Pour ce qui est de l’encadrement technique, Vanspringel peut compter sur les services de l’expérimenté TeamFloral, champion en 2018 avec Herremans !

Dans la Junior Ford Fiesta Sprint Cup, Nathan sera le seul jeune loup à pouvoir profiter de suffisamment de kilomètres en Fiesta. Seul son tout frais équipier chez Vanspringel/TeamFloral Ruben Valckenaere peut compter sur une certaine expérience, qui date déjà de 2018. Suite à un grave accident de la route en décembre 2018, le fils de Jean-Marc est longtemps resté alité, et au terme d’une revalidation menée à bien, il reprend avec enthousiasme le volant de la #8.

De Mathieu Eloy, nous savons que l’an dernier, au cours du seul meeting auquel il a participé, sur ‘le plus beau circuit du monde’, il pointait déjà dans le sillage du top 3 en Junior. Au sein des troupes de Team Niels Lagrange, il sera seul, ce qui a pour avantage que le coach Niels pourra pleinement s’occuper de ce jeune néerlandophone de 24 ans. Dans le groupe des favoris, on pointe Milan De Laet (17 ans) et Tomas De Backer (22 ans), les seuls à n’avoir fait connaissance que lors de journées de tests avec la Fiesta aux roues avant motrices, ce qui signifie que Zandvoort constituera leur première apparition en course.

De Laet et De Backer se sont déjà croisés par le passé, en karting. De Laet porte les couleurs de EJ Automotive, la formation de Jurgen Evers, avec Toon Bosmans en qualité de coach. On sait de De Backer qu’il a été intégré par Marc Goossens au sein de la formation Belgium Racing/Ford Peerlings, après que le jeune Anversois ait fait impression lors d’un test sur le Circuit de Zolder.

Pour Alexander Borgmans, son demi-frère Maxim De Witte et la nouvelle formation Alnimax Racing, il va falloir patienter encore un peu avant de les voir en action. Ce qui vaut aussi pour le débutant en Fiesta Andy Gaban sous les couleurs de Gaban Motorsport.

Outre la lutte pour la gagne en Ford Fiesta Sprint Cup belge et néerlandaise, la vingtaine de pilotes réunie cette année en découdra dans le cadre du Dutch Belgian Super Star ! Pour cette lutte plus que virtuelle entre le nord et le sud, un top 20 général sera élaboré, avec 20 points pour le 1er, 19 points pour le 2ème, 18 points pour le 3ème, etc. L’an dernier, Daan Pijl avait fait main basse sur cet affrontement entre Pays-Bas et Belgique, et sachant que Laurens De Wit, Colin Caresani et Rik Koen étaient d’autres Hollandais présents dans le top 5, en l’absence de Pijl, on connaît d’ores et déjà les noms des plus dangereux adversaires des pilotes belges !

Après les qualifications le samedi 22 août (13h30), la Course 1 est programmée le dimanche 23 août à 10h05, tandis que la Course 2 aura lieu à 13h25.

Liste des engagés – Zandvoort Superprix – Ford Fiesta Sprint Cup BE 2020

  1. Garage Feyaerts

Tom Feyaerts/Garage Feyaerts Aarschot

  1. Vanspringel Motorsport by TeamFloral

Ruben Valckenaere/Vanspringel Automobiles Wavre

  1. Alnimax Racing                        

Alexander Borgmans/Ford Peerlings nv Lommel

 

  1. Alnimax Racing                        

Maxim De Witte/Ford Peerlings nv Lommel

 

  1. Gaban Motorsport

Andy Gaban          

  1. Vanspringel Motorsport by TeamFloral

Nathan Vanspringel             /Vanspringel Automobiles Brussels/Anderlecht

  1. Team Lagrange

Mathieu Eloy/FordStore Morren Motor

  1. Garage Feyaerts

Kenny Herremans/FordStore Feyaerts

  1. EJ Automotive

Milan De Laet

  1. EJ Automotive                    

Kristoff Cox

  1. Belgium Racing

Tomas De Backer/Ford Peerlings nv Pelt

  1. Belgium Racing

Philippe Huart/Ford Peerlings nv Pelt

  1. Belgium Racing

Dylan Derdaele/Ford Peerlings nv Pelt

Italic BE: absent Zandvoort Superprix

Source: Com