Le néophyte Ruben Valckenaere était de la partie il y a trois ans lorsque, sur le Circuit de Zolder, était donné le coup d’envoi du premier week-end de la toute nouvelle Ford Fiesta Sprint Cup. Hélas, l’hiver suivant, il était impliqué dans un grave accident de la route, qui allait aboutir à une longue et difficile revalidation. C’est seulement à la fin de l’année 2019 qu’il pouvait reprendre le volant de la Ford Fiesta TeamFloral lors d’une séance d’essais à Spa, et ainsi entamer la préparation d’une année particulière. Et pas seulement pour la Ford Fiesta Sprint Cup…

“En fait, cela m’a plutôt bien arrangé qu’en raison de la pandémie, nous avons entamé tardivement la compétition, explique le fils de Jean-Marc Valckenaere, à près de 21 ans. J’étais suffisamment rétabli, mais je n’avais pas assez de kilomètres dans les jambes, je manquais de confiance, et je me demandais même si j’allais être en mesure de retrouver le niveau qui était le mien à la fin de la saison 2018. Cette courte saison sportive était pour moi le grand test, en vue de 2021.’’

Et on peut parler de prestations écourtées. En 2018, cinq meetings figuraient au programme, mais Ruben n’a vu qu’à deux reprises le drapeau à damier ! Lors de la toute première course sur le Circuit de Zolder, il ne parvenait pas, après un seul virage, à éviter un Van Langendonck en perdition. Lors de la Course 1 en avant-programme des 24 Heures de Zolder, la #8 manquait sur la grille : lors du tour de chauffe, Ruben avait voulu monter ses pneus à température de manière un peu agressive, ce qui s’était traduit par une sortie de route avant d’aborder la chicane Jacky Ickx. En raison d’un voyage aux Etats-Unis prévu de longue date, il manquait également le meeting de Zandvoort, et c’est seulement à Spa qu’il était de retour, avec au bout du compte deux 3èmes places chez les Juniors. Sur le TT Circuit Assen, il terminait la saison par une belle 2ème position.

“Je vais donc entamer ma troisième saison de course, mais si on fait le compte des courses que j’ai réellement disputées, j’en arrive seulement à cinq participations ! Sachant d’où je viens, et vu que je n’avais jamais disputé la moindre course sur le Circuit de Zandvoort, j’ai considéré le fait d’atteindre l’arrivée des deux manches dans le cadre des Openingsraces constituait autant de victoires. Assen, je connaissais mieux, et je me suis classé 3ème du général au terme d’une belle bataille avec Milan De Laet. Lors de la Course 2, j’ai commis une petite erreur au cœur d’un peloton très remuant : j’ai freiné un peu tard, touchant Olejmiczak, ce qui a entrainé de gros dommages. Mais je sentais que mes prestations étaient en évolution, et je me réjouissais du deuxième rendez-vous à Zandvoort. Je n’avais néanmoins jamais roulé sous la pluie, et lors des qualifications, j’ai évolué sur le mouillé et dans une obscurité grandissante. Après une bonne 3ème place au terme de la Course 1, je sentais bien la voiture sur la piste détrempée, ce qui m’a permis de disputer l’une de mes meilleures épreuves, avec une 3ème place générale. J’avais démontré que j’étais prêt pour d’autres courses, et de meilleurs résultats encore.’’

Au classement Junior, Ruben achevait la saison en 3ème position, tandis que dans la hiérarchie générale, il terminait 5ème, ayant pris à chaque fois le meilleur sur le Champion Junior et équipier au sein du TeamFloral, Nathan Vanspringel.

“Je n’ai guère accordé d’importance aux points, je voulais avant tout terminer chaque course, engranger de l’expérience et signer les meilleures performances possibles. Je sais en outre que Nathan a été malchanceux plus souvent qu’à son tour, ce qui m’a parfois permis de terminer devant lui. Je sais où je peux encore m’améliorer. Il me faut ainsi davantage soigner les qualifications, de manière à m’élancer plus en avant sur les grilles de départ.’’

Si tout va bien, la quatrième saison de la Ford Fiesta Sprint Cup prendra son envol les 9, 10 et 11 avril sur le Circuit de Zandvoort, tandis que la campagne comptera six meetings. Un programme qui dépendra évidemment du bon vouloir des différentes autorités concernées, qui confirmeront la bonne organisation des événements sportifs, donc des week-ends de courses. Pour Ruben, la crise sanitaire jouera d’ailleurs un double rôle en 2021…

“J’attends en effet des réponses des médecins concernant une nouvelle intervention chirurgicale au niveau des tendons, mais en raison de la crise du coronavirus, le rendez-vous a été reporté plusieurs fois. Cette opération est nécessaire afin que mon pied gauche puisse de nouveau fonctionner normalement, et il nous faut tenir compte d’une revalidation complète de trois mois. Nous avions dès lors espéré pouvoir débuter cela en début d’année, afin que je sois définitivement sur pied pour le premier meeting de la Fiesta Cup. Vu les incertitudes en lien avec la pandémie, il est possible que de nouvelles modifications soient apportées au calendrier, ce qui me permettrait de ne pas manquer le week-end d’ouverture de la saison. L’objectif de 2021 est de se battre pour le titre Junior. L’expérience et les progrès enregistrés lors de cette courte saison m’ont donné suffisamment de confiance pour faire de moi l’un des favoris.’’

Source: Com