Victorieux dans la course longue, troisième dans le sprint,  le pilote italien a profité du week-end de Monza pour grappiller de précieux points sur Pierre Gasly.

Et pourtant, vendredi soir, au terme des essais Antonio Giovinazzi faisait grise mise, dépossédé de son second chrono suite à une pression des pneus non conforme.  Il était condamné à partir en dernière ligne sans grand espoir de gros points. C’était sans compter sur une erreur de la direction course. Explications.

GaslyP 1609 GP2 Monza (GdC) 3

Pierre Gasly avait signé la pole pour la 1ère course mais il n’a pu décrocher qu’une 2ème place dans la 2ème. (photo G. De Coster)

Fort de sa pole-position, Gasly avait filé en tête seulement inquiété en début de course par un premier freinage plus que tardif du duo Markelov-Pic derrière lui. En pneus tendres Gasly s’arrêtait après une dizaine de tours et repartait en tête des pilotes qui avaient la même stratégie que lui.  Mais une poignée de pilotes, dont Marciello, Malja et… Giovinazzi avaient choisi une tactique inverse. S’arrêter le plus tard possible. L’Italien avait jusque là taillé sa route à travers le peloton.

L’accrochage entre Pic et Canamasas (avec un tonneau pour l’Espagnol), entraînait logiquement l’intervention de la safety-car (17e tour). Mais celle-ci sortait devant Gasly, alors 4e.

Une aubaine pour le trio Marciello-Malja-Giovinazzi qui continuait  son chemin presque à pleine vitesse, changeait de pneus et repartait avant le passage du peloton. Avant de rejoindre l’arrière du paquet.

Quand la direction de course remettait tout dans l’ordre, après quand même plusieurs tours derrière safety-car, les trois hommes se retrouvaient devant, en pneus tendres, et frais de surcroît.

Leurs suivants, à commencer par Gasly, n’avaient rien à espérer. Par contre, Giovinazzi profitait d’une monoplace très compétitive pour passer Malja puis Marciello et aller décrocher sa quatrième victoire de la saison. Chanceuse mais précieuse.

Podium 1609 (NatoN GaslyP GiovinazziA) GP2 Monza R2 (GdC) 4

Norman Nato a remporté la course dominicale devant Gasly, qui conserve la tête du championnat, et Giovinazzi, qui a signé une belle remontée.

Aujourd’hui, la course Sprint s’est déroulée plus normalement. Avec quand même un super départ de Norman Nato qui bondissait de la deuxième ligne pour virer en tête devant son coéquipier King et Gasly. Evans, le poleman, avait manqué son départ et se voyait même éliminé dès la deuxième chicane par une touchette avec Ghiotto. Gasly passait ensuite King pour assurer la deuxième place.

Il était cependant rejoint sur le podium par Giovinazzi, revenu de la huitième place de grille. L’Italien avait d’abord gagné trois places avec les incidents du premier tour, mais il passait ensuite Malja et King pour ne céder au final que deux petits points à Gasly.

Les deux prochaines courses (Sepang et Abu Dhabi) s’annoncent explosives. (R-J. Labrique; photos G. De Coster))

Giovinazzi

Course 1: 1. Giovinazzi (Prema Racing); 2. Marciello (Russian Time); 3. Malja (Rapax)…

Course 2: 1. Nato (Racing Engineering); 2. Gasly (Prema Racing); 3. Giovinazzi (Prema Racing)

Championnat: 1. Gasly 174; 2. Giovinazzi 154; 3. Marciello 138; 4. Sirotkin 115; 5. Nato 107.