Le team GPX Racing, qui a conquis neuf podiums en endurance en deux ans, avait rarement connu la réussite aux 24 Heures de Dubaï, sur l’Autodrome pourtant tout proche de son quartier général. Il a pris une éclatante revanche en menant la danse pendant la quasi-totalité du double tour d’horloge qui ouvre traditionnellement la saison de la 24H Series. Mathieu Jaminet, Julien Andlauer, Axcil Jefferies, Frédéric Fatien, Alain Ferté et leur équipe d’assistance ont réussi un impressionnant sans-faute face à une concurrence de très haut rang.

Créditée du 4ème temps lors des qualifications, la 911 GT3 R #36 est tout de suite entrée dans la lutte pour la victoire avec les Mercedes, Audi, Lamborghini et Porsche également favorites. L’écart n’a jamais été massif, mais la Porsche aux couleurs Gulf s’est définitivement installée en tête aux alentours de la sixième heure de course. Aucun ennui majeur n’est venu retarder sa marche en avant. A deux heures de l’arrivée, l’équipe a opté pour un rythme plus conservateur, pour terminer avec 600 boucles tout juste au compteur, et un tour et demi d’avance sur sa plus proche rivale.

C’est à un Zimbabwéen, l’ancien pilote de GP2 Axcil Jefferies, qu’est revenu l’honneur de franchir la ligne d’arrivée. Il était associé au propriétaire de l’écurie Frédéric Fatien, à Mathieu Jaminet, pilote officiel Porsche, à Julien Andlauer, pilote Porsche « Young Professional » et à une légende du sport automobile, Alain Ferté.

Pierre-Brice Mena, Team Principal : « Difficile de trouver un meilleur moyen de commencer l’année ! Cette course faisait vraiment partie de celles que nous voulions gagner car nous sommes basés sur le circuit. Nous sommes donc très fiers d’avoir réussi, surtout après notre abandon de l’année dernière. La semaine n’avait pas très bien commencé, nous manquions désespérément de performance lundi. Nous avons fini de peaufiner le set-up des 24 Heures jeudi, pendant les qualifications. Mais en course, nous étions au rendez-vous, la voiture marchait à merveille et nous avons pu compter sur un line-up assez exceptionnel. La course a été un régal avec une super ambiance entre les pilotes. Tout s’est passé de façon naturelle, sans stress, en savourant chaque moment. »

Le prochain objectif de GPX Racing sera de réussir ses débuts en Asian Le Mans Series sur ce même circuit de Dubai Autodrome, où deux courses de 4 heures sont programmées les 13 et 14 février.

Source: Com