Un mois à peine. C’est le temps que les concurrents du Championnat de France FFSA GT ont eu entre l’ouverture de la saison, lors des Coupes de Pâques de Nogaro, et le deuxième rendez-vous sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. En ce week-end des 7, 8 et 9 mai, ce haut-lieu de la Nièvre deviendra le décor de l’un des plus beaux événements de sport automobile en France. Outre le Championnat de France FFSA GT, discipline phare des circuits hexagonaux, le programme comprend aussi le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS, le Championnat de France FFSA Tourisme et six autres séries de support.

Si les conditions actuelles ont obligé les organisateurs à appliquer le huis-clos, la diffusion des courses via les écrans permettra à un maximum de passionnés de profiter du spectacle tout à fait gratuitement. Inutile dès lors de préciser à quel point les participants du Championnat de France FFSA GT auront à cœur de se distinguer. Le succès sera une fois de plus au rendez-vous sur le tracé nivernais, avec 33 GT4 attendues et pas moins de six marques représentées, dont Porsche qui fait son retour dans le peloton.

Pro-Am : Wallgren et Castelli sur leur lancée ?

Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli ont fait carton plein lors des Coupes de Pâques. Mais le duo de l’Alpine A110 GT4 #222 du Mirage Racing sait que conserver son brevet d’invincibilité à Magny-Cours n’aura rien d’une balade de santé. Notamment par sa longue ligne droite se terminant par la célèbre épingle d’Adélaïde, le tracé nivernais propose un profil tout à fait différent de celui de Nogaro et les Alpine pourraient s’y montrer moins à leur avantage. Actuellement deuxièmes du classement provisoire, Rudy Servol et Nicolas Prost (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) en sont, eux aussi, bien conscients.

Les Mercedes-AMG GT4 avaient brillé l’an dernier à Magny-Cours. Passés près de la victoire dans le Gers, Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla savent donc qu’ils auront toutes leurs chances pour rééditer la victoire en Pro-Am signée en 2020. Avec pas moins de six équipages dans le top 10 provisoire du championnat, la marque à l’étoile a des arguments à faire valoir et il faudra donc aussi surveiller les paires Fabien Barthez-Thomas Drouet (#16 AKKA-ASP), Éric Debard-Simon Gachet (#81 AKKA-ASP), Jean-Ludovic Foubert-Edouard Cauhaupé (#2 CD Sport), Olivier Jouffret-Éric Trémoulet (#64 Team Jouffruit by Vic’Team) et Christopher Campbell-Lluc Ibanez (#15 NM Racing Team).

Face aux Alpine et Mercedes, la principale menace devrait venir d’Audi avec les triples champions Fabien Michal et Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 #42 – Sainteloc Junior Team) en pointe et bien décidés à se racheter après un début de saison très frustrant. Attention aussi à l’Aston Martin Vantage AMR GT4 des vice-champions Nicolas Gomar et Mike Parisy (#89 AGS Events) et à la Toyota GR Supra GT4 #30 de l’équipe CMR pilotée par Wilfried Cazalbon et Loris Cabirou. Sans oublier les éventuelles surprises d’une catégorie accueillant une vingtaine de participants… Voilà qui promet !

Silver Cup : à qui le tour ?

La catégorie Silver Cup a proposé quelques surprises à Nogaro et on se dit que ce n’est peut-être que le début. Alors qu’il découvre le pilotage d’une GT aux côtés du champion européen Valentin Hasse-Clot, Romain Leroux arrivera en leader du championnat dans la Nièvre. Les représentants d’AGS Events avaient imposé leur Aston Martin lors de la seconde course de Nogaro, mais ils n’ont que trois points de plus que Paul Evrard et Timothé Buret (Mercedes-AMG GT4 #88 – AKKA-ASP). Les lauréats de la première confrontation de la saison viseront bien sûr un nouveau succès pour reprendre les rênes du championnat.

Face à eux, le clan CMR aura deux cartes dans son jeu : l’Alpine #110 de Stéphane Lémeret-Mateo Herrero et la Toyota #34 d’Antoine Potty et Erwan Bastard. Dans le clan Audi, on comptera sur la #6 du Team Fullmotorsport (avec Sacha Bottemane et Lonni Martins). Enfin, après avoir signé la pole position de la catégorie lors de la première course, le très jeune Enzo Joulié (16 ans) et son équipier Sébastien Baud doivent aussi être placés dans le clan des candidats au podium.

Am Cup : qui pour contrer Huteau et Hamon ?

Grands favoris de la Am Cup, les vice-champions 2020 Pascal Huteau et Christophe Hamon ont d’emblée pris la tête du championnat à Nogaro. L’équipage de l’Audi R8 LMS GT4 #5 du Team Fullmotorsport arrivera avec 10 points d’avance sur la paire Didier Dumaine-Christophe Carrière (Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 – AGS Events). Ayant ouvert leur palmarès avec une première victoire à Nogaro, Jean-Charles Rédélé et Laurent Coubard ont aiguisé leur appétit et il ne serait pas étonnant de voir de nouveau l’Alpine A110 GT4 #76 de Bodemer Auto jouer les premiers rôles.

Avec Stéphane Desbrosse-Lauris Nauroy (Aston Martin Vantage AMR GT4 #79 – AGS Events) et les trois Mercedes-AMG de Marc Lopez-Alberto De Martin (#67 NM Racing Team), Jihad Aboujaoude-Shahan Sarkissian (#4 CD Sport) et Paul Paranthoen-Aurélien Robineau (#3 CD Sport), nous avons là d’autres candidats au podium. Enfin, notons que c’est en Am Cup que nous retrouverons une Porsche Cayman 718GT4 CS MR grâce à l’équipe JSB Compétition et à ses pilotes, Mathieu Casalonga et Benjamin Cauvas.

Le programme de ce meeting de Magny-Cours étant pour le moins exceptionnel, l’horaire le sera tout autant avec notamment une première course en soirée samedi. Avec un départ donné à 20h et un coucher de soleil prévu peu après 21h, la luminosité sera forcément différente et pourrait donner un côté magique à cette confrontation de 60 minutes. Dimanche, c’est à 12h05 que le peloton s’élancera pour une Course 2 souvent très indécise.

Les deux courses seront retransmises en direct sur la nouvelle chaîne YouTube « GT World Français » et la deuxième sera intégrée au « Super Sunday Live » proposé par Automoto la chaîne et qui permettra aux téléspectateurs de suivre une bonne partie de ce meeting de Magny-Cours dimanche entre 11h50 et 16h50.

Source: Com