Il aura manqué une dizaine de tours à Denis Dupont pour s’imposer dès sa première apparition dans le Michelin Pilot Challenge. Malgré un malheureux abandon après 3h40 de course, le jeune Belge exilé à Montréal a connu un premier week-end de course très positif sur le Daytona International Speedway. « Mon équipier Rory Van der Steur et moi étions très compétitifs depuis le début du week-end alors que la piste ne convient normalement pas à notre Veloster », souligne Denis. « Nous étions toujours la Hyundai la plus compétitive ».

Alors qu’il restait seulement 20 minutes avant l’arrivée, le pilote du Van der Steur Racing était en position de remporter la course. Hélas, un bris mécanique a provoqué l’abandon de la Hyundai n°19 qui avait démarré l’épreuve en troisième position de la catégorie TCR avant de prendre épisodiquement la tête des opérations. « Nous étions en quatrième position, dans le même tour que le leader, mais avions réalisé tous nos arrêts alors que nos concurrents devaient encore s’arrêter une dernière fois. », poursuit-il. « J’étais également le plus rapide des pilotes TCR en piste à ce moment-là ».

Denis a connu malgré tout un début de saison très positif sur le légendaire circuit de Daytona. Il reste encore neuf manches à disputer et tout reste donc à faire, même si le pilote achève ce premier week-end de la saison avec un goût amer en bouche. « Il est clair que repartir de Daytona les mains vides est très décevant étant donné notre pointe de vitesse lors de toutes les séances d’essais et la course. Mais cela fait partie du sport automobile. Ce n’est pas la première fois et surement pas la dernière fois que ça m’arrive. Il faut rapidement se concentrer sur la prochaine manche à Sebring et retenir les leçons de ce week-end ».

Nous reverrons Denis Dupont en piste le week-end du 18 mars sur une autre piste mythique : Sebring, en lever de rideau des célèbres 12 Heures comptant pour l’IMSA SportsCars Championship. S’il agira d’un nouveau tracé à découvrir pour le Castelbrainois, celui-ci devrait cette fois très bien convenir au Hyundai Veloster. La course pourra à nouveau être suivie en live streaming sur IMSA.TV.

M.B avec Com