La 18e édition de l’événement organisé par l’Automobile Club d’Italie, en partenariat avec la Région Sardaigne, apporte le meilleur du passé et de nouvelles entrées et des retours de qualité. Le site déménage cette année à Olbia, tandis qu’Alghero accueillera la cérémonie de départ. Il y aura un total de 305 km chronométrés pour un programme plein d’émotions.

Le Rally Italia Sardegna 2021 offrira un spectacle sans précédent. Comme pour les cinq dernières éditions, 2021 sera entièrement basée dans le nord de l’île. L’épreuve, cinquième manche du Championnat du Monde des Rallyes programmée du 3 au 6 juin, sera valable pour les championnats du monde WRC2 et WRC3 en plus d’être une manche marquante du Championnat d’Italie des Rallyes sur terre.

La course se composera de 20 spéciales sur routes de gravier et de trois étapes pour un total de 305,52 km chronométrés. La nouvelle la plus importante sera le retour du championnat du monde des rallyes en Gallura. Seule la cérémonie de départ aura lieu à Alghero, qui avait accueilli l’événement au cours des sept dernières années. À Olbia, le parc d’assistance sera situé à Molo Brin, près du centre de la capitale Gallura, tandis que la salle de presse sera hébergée dans le musée archéologique.

Le programme du rallye, qui regorge de nombreuses nouveautés, comprend un nouveau shakedown dans le Loiri, au sud d’Olbia, le jeudi à 3 heures du matin, puis la cérémonie de départ aura lieu dans la soirée à Alghero. La première étape du vendredi 4 juin comprend 128,16 km chronométrés et se compose de quatre étapes répétées deux fois et se déroulera le matin à Monte Acuto (Filigosu et Terranova) et l’après-midi à Alta Gallura (Tempio et Tula). Samedi, il y aura encore 132,28 km chronométrés, avec 4 spéciales répétées à deux reprises à Monte Acuto (Coiluna et Monte Lerno) le matin, puis l’après-midi à Anglona (Castelsardo) et Gallura (une nouvelle SS à Bortigiadas) . Enfin, dimanche 6 juin, la dernière étape de 44,88 km chronométrés, au cours de laquelle il y aura deux nouvelles spéciales répétées deux fois sur la côte nord de la Gallura. Braniatogghiu, qui revient après dix ans, et la nouvelle Power Stage de Rena Majore accueilleront l’action finale du rallye. Ce n’est qu’alors que nous connaîtrons avec certitude le nom du vainqueur de cette 18e édition de la manche italienne du Championnat du Monde des Rallyes.

M.B