Louis Machiels et Niek Hommerson ont retrouvé leur habituel équipier pour la troisième course de la Blancpain Endurance Series, l’ex-champion du monde italien Andrea Bertolini. Lors de cette joute disputée sur le Circuit du Paul Ricard, dans le sud de la France, le trio de la Ferrari 488 GT3 Spirit of Race a décroché une belle 4e place en Classe Pro-Am, au terme d’une épreuve qui a une fois encore pris la forme d’une longue course poursuite. La prochaine épreuve du championnat sera les Total 24 Hours of Spa, que les anciens champions Blancpain sont déjà parvenus à remporter deux fois dans leur classe. Les hommes à la Ferrari pointent désormais au 4e rang du championnat avant de prendre la direction des Ardennes belges, ce qui offre bien des perspectives en vue d’un troisième titre.

Ce week-end, la Blancpain GT Series Endurance Cup a planté ses tréteaux sur le Circuit Paul Ricard, dans le sud de la France. Pas moins de 59 voitures de Grand Tourisme, de Ferrari à McLaren en passant par Bentley, BMW, Porsche et Lamborghini, ont mis le feu à la piste dans le cadre de la compétition GT la plus importante au monde.

Louis Machiels, Niek Hommerson et Andrea Bertolini ne débordaient pas d’optimisme en vue de la course de 6 heures programmée samedi soir. Ce n’est qu’après la qualification qu’ils parvenaient à mettre le doigt sur le bon set-up, ce qui les laissait lointains 17es de leur catégorie après l’exercice contre le chrono.

Louis Machiels: « Nous avons connu pas mal de problèmes lors des qualifications, car notre Ferrari manquait singulièrement de vitesse de pointe, et sur le circuit français, avec cette longue ligne droite, c’est clairement un souci. On a travaillé pour améliorer la situation, sans néanmoins pouvoir faire mieux qu’un 17e chrono lors des qualifications. On a dès lors repris la voiture en main, et en course, le comportement s’est amélioré, ce qui nous a permis de remonter vers le haut du classement. A un certain moment, on était même en mesure de revendiquer une place sur le podium. Nous n’avons pas commis la moindre faute durant cette course, pour finalement accrocher la 4e place. Un peu décevant quand on s’est retrouvés 3èmes, mais plutôt un bon résultat quand on voit d’où on est partis et comment se comportait notre voiture durant les essais. Nous allons désormais analyser les datas, car ce handicap de vitesse de pointe doit absolument avoir disparu en vue des 24 Heures de Spa. Pour nous, il s’agira d’une course très importante en vue du championnat. Ici, il y avait déjà pas mal de points à gagner, et à Spa, le barème sera encore doublé. La préparation du double tour d’horloge des Ardennes débutera mardi prochain, dans une semaine, avec le traditionnel Test-Day, où Andrea et moi nous relaierons au volant.’’

Louis Machiels, Niek Hommerson et Andrea Bertolini peuvent donc se concentrer sur les Total 24 Hours of Spa les samedi 29 et dimanche 30 juillet. A cette occasion, ils recevront le renfort du jeune Britannique Rory Butcher.