Le compte à rebours pour le programme de détection des talents le plus grand du rallye a commencé : les toutes premières sélections FIA Rally Star débuteront dans moins d’un mois.

Soutenu par le Fonds d’innovation FIA, le FIA Rally Star a une mission très simple : trouver le prochain champion du monde des rallyes FIA. En collaboration avec 146 autorités sportives nationales (ASN) à travers le monde, le FIA Rally Star rendra le sport plus accessible que jamais à l’échelle mondiale.

Deux pays qui vont de l’avant dans leurs plans de détection du prochain Sébastien Ogier, Ott Tänak, Thierry Neuville ou Elfyn Evans, sont la Géorgie et la Finlande. La Chine, l’Estonie, le Pérou, l’Australie et le Mexique suivront pour la prochaine série d’événements.

Le message est simple : avez-vous entre 17 et 26 ans ? Jouez-vous à WRC 9 sur PC, PlayStation ou Xbox ? Vous êtes donc entièrement équipé et prêt à poursuivre ce défi de découverte le plus passionnant de la FIA.

Le succès d’un pilote FIA Rally Star signifiera un programme de quatre ans conçu pour le mener jusqu’au Championnat du monde des rallyes FIA et décrocher son premier contrat professionnel.

Les ASN peuvent organiser un mélange de défis numériques et de slalom et offrent ainsi jusqu’à 15 places à la finale continentale. Huit gagnants de Digital, six de Slalom et un joker.

Il faut qu’au moins une personne sur cinq soit féminine. Un effectif complet de 15 personnes signifierait qu’au moins trois femmes graviront les échelons.Six de ces femmes seront sélectionnées pour la finale féminine, la concurrente à succès entrant dans la saison d’entraînement en 2022.

Via le #RallyAtHome Challenge, il est également possible de se qualifier depuis chez soi. Douze compétitions basées sur le jeu WRC 9 sont prévues du 13 février au 15 août. L’auteur du meilleur temps à chacun des 12 défis individuels décroche une place dans la finale continentale correspondant à leur pays de résidence.

Sept pilotes (six de la finale continentale et un de la finale féminine) participeront à la saison d’entraînement 2022. Cela comprendra un programme complet comprenant un entraînement de la FIA, huit jours d’essais et six rallyes au volant d’une Ford Fiesta Rally3 M-Sport. À la fin de l’année prochaine, le Comité FIA Rally Star évaluera les sept pilotes pour voir lesquels ont le mieux atteint les objectifs de progrès et de performance afin de décider les quatre – dont une femme – qui passeront au programme du Championnat du monde des rallyes juniors FIA en 2023.

Ces quatre pilotes suivront des séances de formation et d’entraînement sur mesure et, encore une fois, devront atteindre les objectifs de progrès et de rendement. Le Comité des étoiles des rallyes de la FIA sélectionnera ensuite trois pilotes pour participer à une deuxième campagne du Championnat du monde des rallyes juniors FIA en 2024. L’objectif de l’un des trois pilotes est de remporter le titre FIA JWRC – un tel succès signifierait au moins six manches du Championnat du monde des rallyes au volant d’une voiture Rally2 en 2025.

Rappelons que parmi les partenaires, on retrouve M-Sport, OMP, Thrustmaster, Pirelli mais aussi LifeLive, la structure de Yannick Neuville qui fournira des CrossCars pour les séances spécifiques.

Rendez-vous sur le site www.fiarallystar.com !

M.B