Quatrième après la cinquième spéciale, Thierry Neuville dresse un premier bilan mitigé. Les soucis de communication avec son équipier Martijn Wydaeghe n’ont clairement pas aidé.

« Je ne suis pas très satisfait de ma matinée », commente Thierry, interrogé par SPEED Magazine. « J’aurais pu faire mieux. La voiture marchait bien. J’ai du mal à avoir des notes claires dans mon casque. On sait que la langue maternelle de Martijn n’est pas le Français. Il manque parfois des clartés. Donc, j’hésite. On travaille à ça. »

« Les spéciales sont très belles », ajoute le Saint-Vithois. « Les parcours sont fantastiques. Mais j’ai lâché un peu car je n’étais pas sûr de mes notes. Ça m’a coûté du temps et c’est dommage car nous sommes dans une belle bagarre pour le podium. »

« Jusqu’à présent, on ne trouve pas le bon réglage. La voiture patine beaucoup. Mes équipiers ont bénéficié de la position sur la route. Ott a fait du beau job. Mais Elfyn est là avec la Toyota. Dès que les conditions sont équivalentes, on voit que c’est serré entre nous. »

M.B