POLESTAR PRECEPT CONCEPT : LE FUTUR SOUS NOS YEUX (24.01.2020)

En ce moment, le public belge à la chance, l’honneur, de pouvoir découvrir un engin inédit en première européenne : le concept Polestar Precept. Nous en avons profité pour en savoir plus. Petite projection dans le monde automobile de demain. (Marc Lacroix)

 

Le recours à outrance aux caméras pour la vision périphérique permet de se passer de vitre arrière.

 

DEHORS

Assurément avant-gardiste et innovante, la Polestar Precept marque tout d’abord par son style tout en finesse, en dépit d’un gabarit plus que généreux (5,70 m !). Et sans doute est-ce là une des choses qui nous a le plus marqué, c’est qu’à côté de cette ligne athlétique minimaliste, la Polestar 1, qui n’est pourtant pas la plus moche, semble prendre un sacré coup de vieux… On remarque surtout le museau ultra fin et l’absence de vitre arrière (remplacée par des caméras en guise de champs de vision). Parmi les détails, soulignons le petit saute-vent sur le nez, ou encore l’aile avant qui s’intègre au capot au bénéfice de la circulation de l’air et d’une réduction des turbulences. Un conduit qui court de l’arrière des roues (profilées de 22 pouces) avant à l’arrière des postérieures permet à l’air de s’écouler.

 

L’instrumentation face au conducteur est réduite au minimum. A l’opposé, la tablette verticale centrale est immense.

 

DEDANS

Aéré, épuré et très vaste, l’habitacle posé sur un empattement de 3,10 m offre notamment aux passagers arrière d’impressionnants espaces aux jambes et à la tête. Le panneau horizontal d’instrumentation face au conducteur est rikiki (9 pouces), aux antipodes de l’immense tablettes verticale postée au centre.

 

Des matériaux recyclés sont largement utilisés, tant à l’extérieur, qu’à l’intérieur.

 

L’espace de vie se démarque aussi aux matériaux utilisés, tel le lin et les plastiques PET recyclés. Largement utilisé en lieu et place des plastiques, le composite naturel créé à base de lin présente un petit effet carbone et sa transparence a été exploitée pour créer des panneaux de portes lumineux (intensité variable). Plus léger, il est aussi plus rigide et il contribue à réduire les vibrations jusqu’à 250%. A noter aussi le recours à un tissage à partir de Nylon provenant de filets de pêche récupérés (tapis) et à des déchets et du liège recyclés issu de l’industrie vinicole (revêtement sièges).

 

Les rétroviseurs latéraux sont remplacés par des caméras, qui renvoient leurs images à des écrans implantés dans les panneaux de porte. Temps d’accoutumance en perspective…

 

La Polestar Precept est bardée de caméra et capteurs : les arrière et latérales renvoient les images aux rétroviseurs intérieurs numériques, trois dispositifs dans le boucliers avant, … Gare aux petits accrochages !

 

L’habitabilité est gigantesque. L’épouvantable vision ¾ arrière est compensée par une batterie de caméras. Il faudra s’y habituer !

Précisons que les dirigeants de Polestar ont d’ores et déjà annoncé (fin septembre 2020) que ce concept entrerait « prochainement » en production ; le modèle commercial sera produit dans une nouvelle usine lui étant dédiée en Chine. L’avenir de la marque passera aussi par la Polestar 3, un SUV électrique.

 

L’évolution du style épuré du Concept Precept donne un coup de vieux au coupé Polestar 1.

 

Rappel : Polestar en Belgique

Polestar a été introduite sur le marché belge voici 1 an, lors du Salon de Bruxelles. Sa gamme actuelle se compose des Polestar 1 (petite GT hybride électrique) et Polestar 2 (berline électrique à hayon), dont nous vous avons proposé le test en ces colonnes voici quelques semaines.

Après son passage au cœur de la capitale (depuis le 14 janvier), la Precept est visible au Polestar Space d’Anvers dès ce 24 janvier.

 

Un petit saute-vent est placé sur l’avant du capot.

 

Sous le saute-vent, dans le bouclier, capteurs et caméras : gare aux « petits » chocs !

 

Sous ce cristal taillé en diamant, l’électronique veille à votre attention.

 

L’air s’écoule vers l’arrière à partir des passages de roues avant sur tout le long de la voiture.

 

L’intérieur « végan » se pare de composite naturel à base de lin (noir en arrière plan) et autre tissu confectionné à partir de filets de pêche récupérés (blanc en avant plan).

 

Voir les articles Polestar