Pour la première fois de son histoire, les 24 Heures de Daytona organisaient une course qualificative de 100 minutes pour définir la grille de départ de sa 59ème édition. Côté pilotes belges, c’est Laurens Vanthoor qui s’en est le mieux tiré en achevant l’épreuve à une deuxième place dans la catégorie GTD.

Associé à Lars Kern, Matt Campbell et Zak Robichon sur la Porsche 911 GT3-R n°9 du Pfaff Motorsports en Floride, le Limbourgeois termine à 4,4 secondes de la BMW M6 GT3 n°96 Turner Motorsports notamment pilotée par Bill Auberlen. Le podium est complété par la Lamborghini Huracan GT3 n°19 Grasser Racing domptée par Mirko Bortolotti.

Whelen Engineering a fait fi d’une pénalité de départ en fond de classe DPi pour remporter la course. La Cadillac n°31 de Felipe Nasr et Pipo Derani, qui seront rejoints par Chase Elliott et Mike Conway dans une semaine, devance de 3,6 secondes la Mazda n°55 de Tincknell-Jarvis et la Cadillac n°5 JDC-Miller de Vautier-Duval.

Dans les autres classes, victoire en LMP2 de l’Oreca PR1/Mathiaesen grâce à un excellent Mikkel Jensen. Victoire belge en LMP3 avec Mühlner Motorsport qui pouvait compter sur la paire allemande Kranz-Hörr. Enfin, doublé en GTLM des Corvette C8-R.

M.B