Essai Škoda Scala TSI 1.0-115 ch DSG Ambition (22.01.2020)

En remplaçant sa Rapid, Škoda a opté pour une seule carrosserie, plutôt typée « break », à la manière d’Audi (A3 Sportback) ou Volvo (V40). Dans le même temps, la marque de Mladá Boleslav a fait prendre à sa compacte un embonpoint qui au final la situe au-dessus de la cousine VW Golf en termes de dimensions : + 10 cm à 4,36 m. Nous étions donc impatients de constater de visu ce que vaut cette petite nouvelle et nous l’avons découverte en finition intermédiaire Ambition (entre Active et Style), avec le 3 cylindres 1000 essence de 115 ch, associé à la boîte DSG. Bilan. (Marc Lacroix)

A BORD

Les premières illustrations avaient laissé entrevoir un espace de vie à la présentation agréable et moderne, bien que relativement classique, c’est le cas. A cela, et en dépit de plastiques il est vrai pas toujours flatteurs, ajoutons une belle qualité de fabrication, même si l’on n’est clairement pas au niveau des stars de la très disputée catégorie des compactes. Il n’empêche, c’est du sérieux ! Mais seule l’option Virtual Cockpit à instrumentation 100 % digitale pourra conférer à cette planche de bord un soupçon de « fantaisie ».

Comme le suggéraient les chiffres, le principal atout de la Scala est son incroyable habitabilité, surtout pour l’espace aux genoux et la garde au toit à l’arrière. Confirmation aussi pour le coffre, vaste et pratique. A l’avant, le dessin des sièges, s’apparentant à des baquets, laisse entrevoir un bon maintien.

 

Les traditionnelles petites astuces « Simply Clerver » chères à Škoda seront ici aussi très appréciées.

 

SUR ROUTE

Ce n’est forcément pas une GTi, mais le petit TSI 1.0-115 ch se montre ici plutôt volontaire, avec des accélérations parfois très franches (presque surprenantes !), mais il atteint forcément assez vite ses limites. Largement suffisant en tous cas pour un usage au quotidien en bon père de famille respectueux des toujours plus strictes règles de circulation qui nous sont imposées…

 

Bonne surprise aussi du côté d’un châssis dont les qualités en font un véhicule confortable et agréable à mener : équilibre remarquable, belle tenue sur route, intéressant potentiels dynamique, bon filtrage de l’amortissement… Pas vraiment grand-chose à reprocher à ce chapitre ! Autre bonne chose avec notre exemplaire, sa boîte de vitesses. La fameuse DSG reste un réel régal qui ne fera que vous assurer un agrément de conduite encore meilleur.

 

La Scala profite aussi d’une direction précise et d’un freinage au top, mais elle aura tendance à pécher au rayon acoustique, surtout sur autoroute, où les bruits aérodynamiques auraient pu être mieux contenus…

 

BILAN

Agréable à conduire comme à vivre, la Škoda Scala jouit de nombreux atouts pour séduire. Mais, bien que le tarif débute à un convaincant 19.660€, la note aura vite fait de grimper si l’on s’attarde un peu à la liste des packs et options. La preuve, de 25.070€, notre exemplaire grimpait allègrement au-delà des 30.000€ ! Selon la concurrence qui se retrouve face à la Scala, il faudra donc bien regarder et faire vos comptes, peser le pour et le contre !

 


Présentation Škoda Scala (15.09.2019)

Préfigurée par le concept Skoda Vision RS présenté à Paris en 2018, la Škoda Scala et ses 4, 36 m vient s’intercaler entre les Fabia (3,99m) et Octavia (4,67m), avec pour mission de séduire grâce à de multiples arguments pratiques. Le but sera donc de faire mieux que la Rapid (plus précisément la carrosserie Spaceback) qu’elle remplace… (Marc Lacroix)  

20202

DESIGN

L’aspect général conserve les traits du concept Vision RS ; sous son air de petit break compact (4,36 m), la Scala affiche un indéniable lien de parenté avec le reste de la famille tchèque.

 

A l’arrière, on remarque qu’un SKODA en toutes lettres remplace le logo. Notons par ailleurs que le hayon peut présenter une découpe originale de vitre allongée, avec spoiler de toit, inaugurée par le concept Vision RS (via packs).

 

HABITACLE

Présentation agréable et moderne. Possibilité de disposer d’un « cockpit virtuel » moyennant 530€. Grande tablette tactile centrale rapide et réactive (de 6,5 à 9,2 pouces selon finition retenue).

 

Tout comme l’espace pour les passagers arrière (pour ainsi dire identique à une Octavia…), le coffre et sa capacité qui varie de 467 à 1.410 litres selon configuration affiche des mensurations très généreuses. A cela, s’ajoute une modularité classique (dossiers rabattables 60/40) qui dégage un vaste plancher de charge plat mais qui sur option peut aussi bénéficier d’un pratique dossier de siège passager rabattable (90€). D’autres nombreux packs et options individuelles vous sont encore proposés, parfois même non sans s’approcher de ce qui se fait au niveau « Premium » (ex. Virtual Cockpit, …)

 

Et les côtés pratiques, la Scala en annonce d’autres ! Une bonne habitude de la marque Škoda, sous son slogan « Simply Clever », qui désigne une série d’astuces disséminées un peu partout dans le véhicule : entonnoir intégré dans le bouchon du liquide lave-glace, grattoir dissimulé dans la trappe à carburant, parapluie rangé dans la portière, petites pochettes sur le flanc des sièges avant…

 

TECHNOLOGIE

La plateforme « MQB A0 » est déjà connue pour servi r de base aux cousines Audi A1, SEAT Ibiza et VW Polo. La gamme moteur comporte 5 motorisations : 3 cylindres TSI 1.0-95 et 115 ch et 4 cylindres 1.5-150 ch pour l’essence, TDI 1.6-115 ch pour le diesel, et même un TGI (gaz naturel) 1.0-90 ch. Selon le bloc, la transmission est manuelle (5 ou 6 rapports) ou automatique (DSG à double embrayage).

 

TARIF

Dès 19.660€ (diesel dès 23.700€).


Škoda Scala story (15.08.2019)

  

La nouvelle Škoda Scala est la descente de la défunte Rapid, et notamment sa variante break. En reprenant ce petit nom Rapid en 2012, Škoda l’utilisait pour la 3e fois de son histoire. (Marc Lacroix)

1934 : Rapid ; produite pendant 13 ans ;

 

1934-1935 : 420 Rapid (berline et cabrio) ;

 

1984-1990 : Rapid Coupé basé sur Skoda 130 ;

 

2012 : 3e utilisation du nom Rapid ; base Fabia II ; L/l/h/empatt : 4.48 (4.30 m break Spaceback)/1.71/1.46/2.61 m ;coffre de550/1490 lit. ;

 

2013 : Rapid Spaceback (break) ;

 

03/2017 : Facelift Rapid (Genève) ;

 

09/2018 : Concept Vison RS (Paris) annonciateur de la Scala ;

 

12/2018 : Présentation Scala (Paris) ; L/l/h/Empatt : 4.36/1.79/1.47/2.65 m : coffre 476-1410 lit ;

 

Début 2019 : Commercialisation.

 


Présentation Škoda Scala (09.12.2018)

Škoda vient de dévoiler en Première Mondiale sa nouvelle compacte à Tel Aviv. Voici la Scala. (Marc Lacroix)

La Scala est la première interprétation de l’évolution de son langage stylistique, préfiguré par le concept Vision RS ; elle remplace la Rapid Spaceback.

« Scala«  vient du latin « échelle », terme choisi pour témoigner de la volonté de Škoda de monter en gamme.

Premier modèle de la marque qui repose sur la plateforme MQB A0 de VW (Audi A1 Sportback, Seat Ibiza, VW Polo) ; 4.36 m de long sur empattement de 2.65m. Elégante et aérodynamique (Cx de 0,29).

Calandre plus large et plus imposante, nouveaux feux.

Parmi les options, feux full LED, toit panoramique, lunette arrière allongée et gravée « Škoda ».

HABITACLE

Intérieur intégralement neuf ; multitude de finitions disponibles pour le planche de bord ; nouveau système multimédia tactile connecté ; option « Virtual Cockpit », façon Audi, avec écrans de 10.25 et 9.2 pouces 5interface tactile centrale.

Finition annoncée en gros progrès.

Coffre de 467 à 1410 litres.

EQUIPEMENT

Nouveauté : possibilité d’ouvrir/ fermer la voiture via smartphone ; indiquera localisation et autonomie.

 

TECHNIQUE

TSI 3 cylindres 1.0-95 et 115 ch, 4 cylindres 1.5-150 ch à technologie de désactivation des cylindres à faible charge (COD), diesel TDI 1.6-115 ch ; CNG (gaz) programmée pour 2019 (3 cylindres 1.0-90 ch) ; boîte 6 manuelle sauf pour 1.0-95 ch (5 rapports) ; possibilité DSG 7 ; traction avant.

Amortissement adaptatif (SCC pour Sport Chassis Control) réglable sur un mode sport et confort.

COMMERCIALISATION

Courant 1er trimestre 2019 (sera au salon de Bruxelles) ; 1ères livraisons avril 2019.


09L’intérieur de la Škoda Scala (01.12.2018)

En attendant la présentation de sa nouvelle Scala le 6 décembre à Tel Aviv, Škoda divulgue les premiers clichés de l’habitacle. (Marc Lacroix)

Principalement l’occasion de découvrir une planche de bord qui intègre un large écran central pour l’infodivertissement.


Škoda Scala : Nouveau concept de l’habitacle (07.11.2018) 

Le concept Vision RS a annoncé un nouveau modèle pour Škoda, qui a récemment aussi dévoilé le nom de ce nouveau-venu : Scala. Aujourd’hui, la marque tchèque apporte des précisions quant à l’habitacle. (Marc Lacroix)

Škoda annonce que sa Scala reprendra le langage de design intérieur du concept car VISION RS, lequel accorde une place importante à l’ergonomie et au design. Virtual Cockpit et systèmes d’infodivertissement annoncent les écrans les plus grands de la catégorie, tout comme le coffre est par ailleurs annoncé, lui aussi, comme le plus grand de la catégorie. La présentation de la Scala se fera en Première Mondiale le 6 décembre 2018 à Tel Aviv.


Nouvelle Škoda Scala (22.10.2018) 

Nouvelle Škoda compacte annoncée avec présentation avant la fin de cette année et préfigurée par le concept Vision RS dévoilé au dernier salon de Paris. (Marc Lacroix)

 

Ce modèle sera le premier de la production Škoda européenne à arborer les lettres Škoda au milieu du hayon à la place du logo de la marque. Le nom Scala s’inspire du latin et signifie « escalier » ou « échelle ».

 

Préfiguré par le concept Vision RS, la Škoda Scala arbore le nouveau langage de design intérieur et extérieur développé par la marque de Mladá Boleslav.