Stéphane Peterhansel a été le grand animateur de la première étape du Dakar 2021 en donnant le change à son équipier Carlos Sainz. Battu pour 25 secondes, le recordman de victoires sur le plus célèbre des rallyes-raids n’imaginait pas finir en 2ème position, ce qui ne met pas le clan X-Raid dans une position idéale pour la deuxième étape qui sera un gros morceau avec, notamment, les premiers passages de dunes.

« On était beaucoup dans la végétation, avec des arbustes, des virages très serrés… », commente Stéphane. « On savait que la carrosserie n’allait pas être dans un bon état ce soir. Mais quand on veut faire un temps, il ne faut pas trop économiser la voiture. On a été avantagé en partant très loin derrière, mais demain si on ouvre la piste ce sera très différent. Ce n’était pas du tout notre stratégie, parce qu’on savait que la 2e étape était encore plus compliqué en navigation. On s’est loupés hier, donc on a fait un bon temps aujourd’hui. Il y a de la théorie, et en pratique c’est compliqué à mettre en place. Il aurait mieux fallu partir 5e ou 6e demain, ça aurait été mieux. »

M.B