La Saison 9 du FIA WEC ouvre le début d’une nouvelle ère passionnante pour l’endurance. L’arrivée de la toute nouvelle et attendue catégorie Hypercar avec 3 constructeurs donne le ton d’une saison qui s’annonce captivante.La qualité des engagés dans les quatre catégories, équitablement répartis entre prototypes et LMGTE, offrira sans aucun doute de l’action et du suspens tout au long des six manches de cette année 2021.

Un futur qui s’annonce radieux :
Dévoilées récemment, les 2 nouvelles Hypercar engagées par Toyota Gazoo Racing devront faire face à une concurrence qui ne cessera de se densifier avec l’arrivée de Peugeot en 2022, puis Porsche et Audi en 2023 ! La saison 9 du Championnat du Monde d’Endurance donne le coup d’envoi d’une nouvelle ère qui s’annonce lumineuse dans la catégorie reine : les Hypercars.

La liste des engagés FIA WEC 2021 en chiffres clés :

⦁    33 engagés représentant 12 nations : Italie (7), Allemagne (6), Grande-Bretagne (5), Etats-Unis (4), Japon (3), France (2), Suisse (1), Pologne (1), Pays-Bas (1), Danemark (1), Belgique (1) et Slovaquie (1).
⦁    5 engagés en Hypercar, 11 en LMP2, 4 en LMGTE Pro et 13 en LMGTE Am
⦁    Des marques renommées : Toyota, Ferrari, Porsche, Glickenhaus et Alpine
⦁    Pour la première fois dans l’histoire du WEC, deux équipages 100% féminins participeront à l’ensemble du championnat : Richard Mille Racing Team (LMP2) et Iron Lynx (LMGTE Am).
⦁    Les six femmes engagées pour la saison 9 établissent le record de pilotes féminins dans un Championnat du Monde FIA

Hypercar

⦁    Les Champions du Monde Toyota Gazoo Racing engagent pour 2021 deux toutes nouvelles Toyota GR010 Hybrid avec des équipages inchangés.
⦁    Glickenhaus Racing engage deux Glickenhaus 007 LMH après un développement intensif de son programme Hypercar aux côtés de Joest Racing et Sauber
⦁    Alpine Elf Matmut rejoint la catégorie reine avec une LMP1 non hybride (Alpine A480-Gibson)
⦁    L’avenir de cette catégorie phare s’annonce prometteur : la participation de Peugeot Sport débutera en 2022, Porsche et Audi ayant confirmés pour 2023.

LMP2
⦁    Le plateau LMP2 le plus important de l’histoire du WEC, avec 11 engagés venus de 9 nations différentes (Belgique, Danemark, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie et Suisse)
⦁    Plusieurs grands noms du sport automobile attendus en LMP2, dont les anciens pilotes de Formule 1 Juan Pablo Montoya et Stoffel Vandoorne, le Champion du Monde FIA WEC 2014 Anthony Davidson, le Champion du Monde en titre de la Formule E Antonio Felix da Costa, et Jan Magnussen, quadruple vainqueur de catégorie au Mans. Champions en titre LMP2 et ELMS, Filipe Albuquerque et Phil Hanson seront de nouveau en piste en 2021.
⦁    Les constructeurs Oreca et Ligier tous les deux représentés.
⦁    Quatre écuries venant de l’European Le Mans Series rejoignent la scène mondiale : DragonSpeed USA, Inter Europol Competition, RealTeam Racing et Richard Mille Racing Team
⦁    Premier équipage féminin en LMP2, avec la n°1 de Richard Mille Racing Team, avec Tatiana Calderon, Sophia Floersch et Beitske Wisser.

LMGTE Pro
⦁    Ferrari et Porsche face à face dans la lutte pour le titre LMGTE Pro
⦁    Dans l’histoire du WEC, Ferrari reste le constructeur le plus couronné de succès en LMGTE, avec six titres
⦁    Champion du Monde GT 2018-2019, Porsche revient avec la 911 RSR-19 en quête d’un nouveau titre.
⦁    L’équipage de la Ferrari n°51 est inchangé, Daniel Serra remplace Davide Rigon au côté de Miguel Molina dans la seconde voiture, qui portera un nouveau numéro de course : le 52
⦁    Pilotes inchangés pour la Porsche n°91, Neel Jani remplace Michael Christensen dans la n°92

LMGTE Am
⦁    Plateau record dans le plateau multimarque LMGTE Am avec 13 engagés (cinq Ferrari, cinq Porsche et trois Aston Martin)
⦁    Deux nouveaux venus : Iron Lynx (Ferrari) avec deux voitures et D’station Racing (Aston Martin) viennent renforcer les rangs de la catégorie
⦁    Premier équipage féminin en LMGTE Am avec la n°85 d’Iron Lynx, aux mains de Rahel Frey, Manuela Gostner et Michelle Gatting
⦁    L’écurie italienne Cetilar Racing passe du LMP2 au LMGTE Am en 2021 avec une Ferrari
⦁    Gulf Racing rebaptisé GR Racing
⦁    Présence renouvelée de plusieurs équipes familières dans cette catégorie, comme AF Corse, Dempsey-Proton Racing, Aston Martin Racing et TF Sport

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest: « Cette liste des engagés marque un tournant pour notre discipline. L’arrivée de la catégorie Hypercar, représentée cette saison par Toyota et Glickenhaus, auxquels se joint Alpine, annonce un futur radieux pour l’Endurance. Malgré un contexte délicat, la densité de la grille de départ est impressionnante et témoigne de l’attrait de notre championnat. Le travail mené avec la FIA est également récompensé par la présence de deux équipages exclusivement féminins, une première dont je me réjouis. Rendez-vous dans quelques semaines pour vivre une saison palpitante ».

Richard Mille, Président de la Commission Endurance de la FIA: « Je suis heureux en regardant la liste des engagés de cette saison. Le WEC a réussi à attirer une grille forte et diversifiée, ce qui est particulièrement impressionnant dans le contexte sanitaire actuel et le climat économique. Certainement des nombreuses histoires fascinantes s’écriront au cours de cette saison. Nous assisterons à la construction d’une étape importante pour l’endurance avec les débuts des premières Le Mans Hypercar au monde. Il y a plusieurs équipages forts inscrits dans la catégorie LMP2 et LMGTE et nous pouvons nous attendre à une compétition féroce dans ces catégories. C’est également un plaisir de voir les deux équipages féminins, qui ont couru aux 24h du Mans l’année dernière, participer à l’ensemble des épreuves du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA ».

Frédéric Lequien, Directeur Général du Championnat du Monde d’Endurance FIA: « Il ne fait aucun doute que l’avenir de l’endurance s’annonce radieux, et ceci est parfaitement illustré par la qualité et la variété des équipes engagées cette année. Nous assistons à la naissance de la toute nouvelle catégorie Hypercar, mais il est aussi extrêmement encourageant de voir des records d’engagés dans les catégories LMP2 et LMGTE Am. Six femmes rejoignent également le plateau, permettant de mettre en valeur la diversité de notre championnat. »

Pour découvrir la liste complète des engagés WEC 2021, cliquez ICI.

Source: Com