Après un week-end noir, le jeune Bruxellois veut se relancer au championnat en Alpine Europa Cup.

Ugo de Wilde a connu deux premiers meetings totalement contrastés en Alpine Europa Cup. Le premier l’a vu signer deux poles positions, une victoire et une deuxième place lui permettant de prendre la tête du championnat. Mais après avoir cumulé les déboires, il est rentré totalement bredouille de Magny-Cours, chutant dès lors à la 4e place du classement absolu, la 2e des Juniors.

« Disons que j’ai déjà utilisé tous mes jokers, » analyse Ugo bien décidé à se refaire une santé et à marquer la 3e joute spadoise de son empreinte. «Pas besoin d’être très fort en calcul pour comprendre que rien n’est perdu bien sûr puisque nous atteindrons seulement la moitié du championnat à l’issue de ce week-end. Mais il est certain que je dois réduire mon retard sur les leaders des deux championnats. Ma voiture a complètement été refaite après le crash me coûtant très cher à Magny-Cours et est prête au combat.»

Sur ses terres, Ugo n’aura qu’un seul objectif : signer les deux poles et viser au moins une victoire histoire de se remettre correctement en selle avant une seconde partie de saison passant par Barcelone, le Castellet et Portimao.

«Je connais évidemment chaque recoin du tracé spadois sur lequel j’ai eu l’occasion de disputer douze courses ces quatre dernières années, » explique de Wilde Jr rejoint ce week-end au sein du Herrero Racing par un de ses sympathiques partenaires, le Français de Belgique Laurent Richard. « La seule place que je n’ai pas encore visitée, c’est la première marche du podium. J’ai déjà eu l’occasion de faire retentir la Brabanconne à douze reprises dans ma carrière, mais encore jamais en Ardenne. Une lacune que j’aimerais combler. L’an dernier, j’ai terminé deuxième puis troisième des deux courses en Eurocup Formula Renault. J’étais rapide sur le mouillé comme sur le sec. Je ne vais donc pas me tracasser de la météo ni du fait que mes principaux concurrents ont eu l’occasion de s’entraîner durant deux jours ici voici quelques semaines. J’ai eu l’occasion de démontrer à Magny-Cours que je maîtrisais bien le pilotage de l’Alpine A110 sous la pluie. J’aborde donc ce rendez-vous confiant. Le Raidillon ne passe pas totalement à fond avec cette petite GT. Cela risque d’être chaud chaud dès ce vendredi lors des deux premières séances libres où il faudra vite trouver les bons réglages. Mais au-delà de ces aspects purement sportifs, c’est bien évidemment toujours un plaisir de rouler sur Francorchamps, quelle que soit la voiture d’ailleurs. Mon seul regret est que le meeting du GT Open dans le cadre duquel on roule soit encore à huis clos. J’aurais aimé pouvoir inviter plus d’amis et partenaires, notamment les membres d’Alpine Centre Brussels. Mais je sais qu’ils seront tous derrière leur petit écran pour suivre mes prestations lors des streamings en direct. »

La première qualification se disputera samedi dès 9h00 avec une première course de trente minutes à 12h45. Dimanche, la séance qualificative débutera à 10h20, tandis que la deuxième manche de l’Alpine Europa Cup clôturera le programme à partir de 17h05. Les courses sont à suivre sur Youtube via la page Facebook de l’Alpine Europa Cup.

Source: Com