Il aura fallu attendre plus d’une heure pour connaître le classement définitif de ce Franco Fun Festival. Partie depuis le fond de grille après avoir subi le courroux de la direction de course, la n°277 Allure Team de Sébastien Kluyskens, Cédric Bollen, Guillaume Mondron et Gilles Debrus a réalisé une course faste, dominant son sujet de bout en bout et ce malgré un drive through pour dépassement sous drapeau jaune.

Mais ce fut la douche froide sur le coup de 19 heures pour le bolide blanc désormais engagé dans le championnat français qui prenait trois tours de pénalité suite à ce qui semblerait être une « non-conformité technique » dixit le rectificatif du classement. Dommage après une aussi belle prestation. De quoi laisser la victoire à la n°413 Défi 413 de Julien Menard, Pascal Amand et Julien Susanna qui s’imposait aussi bien au scratch ainsi que dans la Fun Cup France.

Du côté de l’European VW Fun Cup, rares sont ceux qui auraient parié sur une victoire de la n°888 AC Motorsport. Egalement privée de son chrono sur décision de la direction de course, l’Evo3 noire et mauve devait livrer une chevauchée fantastique. Mais Martin Leburton, Stéphane Perrin, Alexandre Renneteau et Simon Tourneur n’ont rien lâché pour revenir au sommet de la hiérarchie. Il y a douze mois, Leburton et Perrin avaient achevé l’épreuve à la deuxième place. Cette fois, ils cueillent la médaille d’or !

Il s’en est fallu de peu pour que DRM Motorsport décroche sa toute première victoire au classement général de l’European VW Fun Cup. Plus rapide mais malchanceuse en stratégie, la n°2 de Stéphane Lémeret, Cédric Bollen, Guillaume Mondron et Edouard Mondron n’échoue qu’à 8.323 de la première place. Prometteur pour Dijon-Prenois où Lémeret cédera sa place à Amaury Richard, retenu ce week-end par son programme en Peugeot 308 Racing Cup. Troisième place pour la n°285 8KS Warner EXP de Claudio Cappelli et Sean McInerney.

Derrière la n°44 JAC Motors by MTE de Jaspers-Detry-Henry de Frahan-Leenders qui échoue au pied du podium, le Top 10 est uniquement complété de voitures ayant subi les affres de Pierre Delettre et Marc Duez et ont donc reçu un temps additionnel. On retrouve dans l’ordre la n°278 ACOME Racing de Nava-Van Cutsem-Charlier-Doutrepont qui loupe ainsi le podium, la n°269 JAC Motors by MTE de Huygens-Verlinde-Cools qui aurait pu gagner sans une pénalité de 2 minutes, la n°291 Comtoyou Racing de Bustin-Lieutenant-Verleyen-Latragna, la n°417 SP Racing by JAC Motors de Raes-Incardona, la n°421 Mega Fun Team DDK de Corthals-Piron-Boulanger et la n°255 DZ Racing by ACOME de Dorkel-Zeghouani-Vandormael. A la onzième place, on retrouve la n°280 Socardenne by Milo de Donniacuo-Balthazar-Caprasse qui a décroché suite à un accrochage avec un autre concurrent.

Milo Racing sauve toutefois l’honneur avec la victoire autoritaire de la n°342 de Nivarlet-Donniacuo-Balthazar-Caprasse. Le bolide aux couleurs de Monster n’a laissé que les miettes à ses concurrentes, ralliant l’arrivée avec pas moins de… 6 tours d’avance sur la n°365 Car Pass – LRE by DRT de Lémeret-Coppieters-Reynens-Wintgens-Engisch. Troisième place pour la n°360 CBRS by AC de Koning-Fisette-Dupont qui est venue à bout de la n°378 Nitro 44 by ACOME de Mezquita-Weisshaupt-Sommerlath. Top 5 pour la n°304 Sotraplant by Milo de Martin-Baugnet-Wauthier.

Prochaine manche à Dijon-Prenois les 27, 28 et 29 avril prochains !