L’Arctic Rally Finland est actuellement marqué par un récital d’Ott Tänak. Remonté comme une pendule après ses mésaventures monégasque, le champion du monde 2019 mène l’épreuve de la tête et des épaules. L’Estonien possède actuellement 21.2 d’avance sur Kalle Rovanpera qui immisce sa Toyota au milieu d’une horde de Hyundai. S’il n’a pas signé le moindre scratch, le jeune Finlandais joue sur la régularité pour rester au contact.

Le fils de Harri devance pour 1.2 seconde Craig Breen (Hyundai) et Thierry Neuville (Hyundai). Le Saint-Vithois poursuit son bonhomme de chemin mais se plaint de soucis de communication avec son copilote Martijn Wydaeghe. « On a des soucis de compréhension. Ce n’est pas facile. Je dois être très concentré sur ce qu’il dit », indique Thierry. Le vice-champion est à 6.8 du podium.

Auteur du premier scratch pour une Toyota dans l’ES4, Elfyn Evans est 5ème à 37 secondes, précédant son équipier Takamoto Katsuta qui fait mieux que se défendre. Très belle septième position provisoire pour Oliver Solberg alors qu’il s’agit de ses grands débuts au volant d’une WRC. En guerre contre la balayage, Sébastien Ogier (Toyota) doit se contenter de la huitième place, à 53 secondes de Tänak. Les Ford Fiesta de Teemu Suninen et Gus Greensmith complètent le Top 10.

Pour être complets, citons la 16ème absolue assortie d’un Top 5 en WRC2 pour Adrien Fourmaux et Renaud Jamoul.

Reprise des festivités à midi avec un premier passage dans Siikakämä (27km).

M.B