Jeu, set et match pour Ott Tänak. Autoritaire depuis le début de l’Arctic Rally Finland, l’Estonien n’a pas lâché son os pour décrocher sa première victoire de l’année. Le champion 2019, vainqueur pour 17.5 secondes, se relance au championnat après ses malheurs monégasques. La machine nordique est en marche…

Kalle Rovanpera a résisté jusqu’au bout à Thierry Neuville. Le benjamin du clan Toyota prend la deuxième place et s’adjuge le scratch dans la Power Stage. Le Finlandais précède le Belge pour 2.3 secondes à l’arrivée. Du côté de Neuville, on peut se réjouir de ce podium qui est synonyme de bonne opération pour le championnat. Neuville a signé le 3ème temps dans la Power Stage.

A 32 secondes du podium, Craig Breen complète le beau tir groupé de Hyundai en Laponie avec une quatrième place. L’Irlandais a eu le dernier mot face à Elfyn Evans (Toyota) et Takamoto Katsuta (Toyota), le Japonais étant la bonne surprise de ce deuxième rallye de la saison. Katsuta-san devance d’un souffle Oliver Solberg (Hyundai) qui s’offre une belle 7ème place pour son premier rallye mondial au volant d’une Rally1.

Suivent les Ford de Teemu Suninen et Gus Greensmith tandis qu’Esapekka Lappi (VW Polo) complète le Top 10 et s’impose en Rally2 après un duel musclé face à Andreas Mikkelsen.

Troisième acte du WRC 2021 en Croatie, à la mi-avril.

M.B