Les concurrents de l’Arctic Finland Rally ont mangé de la poudreuse ce matin avec le shakedown. A l’issue des trois passages obligatoires, c’est Ott Tänak (Hyundai) qui s’est montré le plus véloce. L’Estonien, bien décidé à remettre les pendules à l’heure après la désillusion monégasque, a devancé de 0″7 son équipier Thierry Neuville.

Le Saint-Vithois n’a toutefois pas pu rester au chaud dans l’habitacle de son i20 Coupé vu qu’il est parti à la faute et est resté coincé dans un mur de neige. L’équipier de Martijn Wydaeghe a dû sortir la pelle avant d’être secouru par une dépanneuse afin de libérer, délivrer sa monture de ce mauvais pas.

La première Toyota Yaris n’est pas celle qu’on croit. Takamoto Katsuta a réalisé le troisième chrono, à 0″7 de Neuville. Le Japonais précède Pierre-Louis Loubet (Hyundai), un des rares à avoir fait quatre passages, et Craig Breen. Sébastien Ogier (Toyota) s’est contenté d’un modeste 9ème temps.

Première spéciale cet après-midi à 14h08.

M.B