Pour cette édition particulière, dix-neuf spéciales – dont des sections de la légendaire Ouninpohja – totalisant 287,11 km se dérouleront en deux jours et demi. Les deux premières étapes offriront également de l’action de nuit.

Organisé vendredi matin, le shakedown précèdera le départ donné à Jyväskylä dans l’après-midi. L’étape du samedi comprendra bien plus de la moitié de la distance chronométrée du rallye avant un final spectaculaire dimanche sur la célèbre spéciale de Ruuhimäki. Outre le format, de nombreuses spéciales ont également été redessinées. Parmi celles de la dernière édition disputée en 2019, seules Harju, Laukaa et Ruuhimäki sont ainsi identiques.

Le directeur de course Kai Tarkiainen sera encore à la barre de l’événement, pour la deuxième fois de la saison après l’Arctic Rally Finland disputé en février.

« Même si nous ne roulerons que trois jours au lieu de quatre, nous nous sommes assurés qu’il y ait autant de spéciales et de kilomètres que possible », a-t-il expliqué. « Comme nous le faisons chaque année, nous avons apporté plusieurs modifications à l’itinéraire pour garder un parfum de nouveauté. Le parcours a été dessiné conformément aux restrictions nationales et régionales liées à la Covid-19 et peut être très rapidement modifié si des changements doivent être nécessaires. »

Le Rallye de Finlande aura également de nouvelles dates au mois d’octobre dans l’espoir d’accueillir les fans dans les forêts selon les protocoles Covid-19 du pays. Kai Tarkiainen se veut optimiste.

« Nous ne sommes pas en mesure d’organiser cet événement sans fan », a-t-il rappelé. « Nous espérons que la poursuite du programme de vaccination et que toutes les autres mesures permettront de garantir un rallye normal et nous restons convaincus que ce sera le cas. »

Retrouvez les détails de l’itinéraire ci-dessous.

Vendredi 1er octobre – Spéciales : 6 (ES1-6). Distance de l’étape: 89,42 km. Liaisons : 203,12 km

La journée s’ouvrira par le shakedown à 8h01 heure locale. Celui-ci empruntera la même spéciale de Vesala qu’en 2019, mais dans la direction opposée.

Après le départ au Paviljonki de Jyväskylä, le coup d’envoi de l’épreuve sera donné sur la célèbre spéciale dans la ville de Harju – également la plus courte du rallye avec 2,31 km – dès 13h30.

Les équipages prendront ensuite la direction du sud-ouest pour deux passages dans Ässämäki (12,31 km), à contresens de 2019, qui encadreront Sahloinen-Moksi (21,37 km).

Cette spéciale incluant des tronçons inutilisés depuis 2010 sera répétée après un passage dans la zone de montage de pneus de Petäjävesi. L’étape s’achèvera ensuite de nuit dans Oittila (19,75 km).

Samedi 2 octobre – Spéciales : 9 (ES7-15). Distance de l’étape: 151,95 km. Liaisons : 422,21 km

Disputée au sud de Jyväskylä, la plus longue étape du rallye comprendra quatre spéciales de chaque côté de l’assistance de Paviljonki avant un retour à Harju à 20h00.

La journée commencera par Kakaristo-Hassi (18,17 km) et ses sections empruntées à l’emblématique Ouninpohja, mais de nouveaux lieux de départ et d’arrivée. Päijälä (22,61 km) suivra avec un tracé similaire à celui de 2016.

Des sections de la spéciale inédite d’Arvaja (13,49 km) ont déjà été vus en 1994 tandis que Patajoki (20,55 km) sera également une nouveauté pour les concurrents. Certaines parties dans ces routes forestières étroites sont apparues entre 2002 et 2010 dans le cadre des secteurs chronométrés de Vaheri et Himos. Les quatre spéciales du samedi seront négociées à deux reprises.

Dimanche 3 octobre – Spéciales : 4 (ES16-19). Distance de l’étape: 45,74 km. Liaisons : 146,79 km

Dimanche, les concurrents auront rendez-vous au nord de Jyväskylä pour deux passages dans Laukaa (11,75 km) et Ruuhimäki (11,12 km). La répétition de cette dernière fera office de Wolf Power Stage apportant des points bonus. Le podium aura lieu dans l’arène située tout près de l’arrivée de la spéciale.

Source: Com