La deuxième étape du Rallye Monte-Carlo 2021 vient de s’achever. Ayant signé le scratch dans l’ultime spéciale de la journée, Sébastien Ogier est revenu sur les talons d’Elfyn Evans, plus en difficulté dans le deuxième passage dans Chalencon-Gumiane. 7,4 secondes séparent les deux fers de lance du Toyota Gazoo Racing alors qu’il reste sept spéciales à disputer.

Leader à l’issue de la première journée, Ott Tänak est rentré dans le rang, la faute à un mauvais choix de pneus. Le pilote Hyundai est à plus de 25 secondes d’Evans. Derrière ces trois loustics, c’est le gouffre puisque Kalle Rovanpera (Toyota) est 53,1 secondes de la tête. Quant à Thierry Neuville, lui aussi victime d’un mauvais choix de pneus, il est cinquième à 6 secondes de Kalle.

« C’était une bonne dernière spéciale pour ce vendredi », reconnait Thierry. « Nous avons essayé d’être le plus propre possible. Je suis de plus en plus confiant et Martijn a fait un job incroyable. »

Derrière Neuville, la concurrence est lâchée. Dani Sordo (Hyundai) est à 1:49, l’Espagnol précédant le leader en WRC2 Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2). Le Norvégien devance Katsumoto Katsuta (Toyota), la paire Fourmaux-Jamoul (Ford Fiesta Rally2) et Gus Greensmith (Ford).

Game over en revanche pour Pierre-Louis Loubet. Alors qu’il pointait dans le Top 10, le jeune Français est sorti de la route dans la dernière spéciale du jour. Pilou et son copilote Vincent Landais sont OK.

Trois spéciales seront au menu demain, le coup d’envoi étant donné par l’ES8 de La Bréole-Selonnet (18,31km) à 6h30.

Classement après ES7:

M.B