Toyota Gazoo Racing est bien parti pour signer un plantureux triplé sur le Rallye Monte-Carlo. Il y a encore loin de la coupe aux lèvres mais Jari-Matti Latvala aurait pu difficilement rêver mieux pour ses débuts en tant que team principal de la structure japonaise. Si une Yaris s’impose demain, ce serait une première pour la firme d’Aichi depuis 1998 et Carlos Sainz (Corolla).

Ayant près de 18 (!) secondes à Elfyn Evans dans le premier passage dans La Bréole-Selonnet ce matin, Sébastien Ogier est bien parti pour trouver ses lauriers monégasques. Le champion sortant possède désormais 13 secondes d’avance sur son équipier et rival gallois. Les deux hommes sont isolés en tête du rallye puisque le troisième, Kalle Rovanpera, est à près d’une minute.

Après la mise hors course d’Ott Tänak, le premier pilote non-Toyota n’est autre que Thierry Neuville (Hyundai). Auteur du scratch dans l’ES10 de Saint-Clément – Freissinières, le Saint-Vithois est à 63,8 secondes d’Ogier et à seulement 7 secondes de Rovanpera. Le podium est dès lors encore jouable pour TN et son copilote Martijn Wydaeghe.

Derrière les quatre hommes, c’est le vide sidéral. Dani Sordo (Hyundai) est à 2:11 devant… Katsumoto Katsuta (Toyota) qui pointe à 4:43. On retrouve ensuite le leader du WRC2, Andreas Mikkelsen (Skoda), à 5:22. Huitième position pour Gus Greensmith (Ford) devant le duo Adrien Fourmaux-Renaud Jamoul (Ford), 2ème en WRC2, et Eric Camilli (Citroën).

Tout se jouera demain avec quatre spéciales. Coup d’envoi de l’ES12 de Puget-Théniers – La Penne 1 (12,93km) à 8h30.

M.B